Power Balance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un bracelet Power Balance

Power Balance est une marque de bracelets dits « énergétiques » originaire de Californie, aux États-Unis.

D'après ses fabricants, le produit utilise la technologie holographique pour apporter un bienfait sur l'énergie naturelle du corps. Aucune étude en méthode scientifique ne permet de démontrer les effets prétendus de ce bracelet[1]. L'entreprise ne parle d'ailleurs pas d'effet médicaux scientifiquement prouvés — l'effet placebo est mis en avant[2] — mais utilise le marketing viral et le placement de produit auprès de célébrités[3] notamment sportives, rémunérées pour vendre ses accessoires de mode.

Jusqu'en 2011 le bracelet Power Balance a été vendu à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde [4].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2010, l'Australian Competition and Consumer Commission (ACCC) a considéré que l'entreprise faisait de la publicité mensongère et lui a imposé des changements comme le retrait des termes Performance Technology.

En 2011, l'entreprise Australienne produisant le Power Balance fait faillite suite à une condamnation lors d'un recours collectif[5]. « Le service de la concurrence et de la répression des fraudes en Australie a obligé Power Balance à reconnaître qu’elle faisait de la publicité mensongère... »[6]

25/11/2011, un communiqué de presse de l'entreprise Power Balance Belgique (Power Balance Belux) déclare entre autres « Concernant la Belgique, nous tenons à préciser que nous ne sommes pas une filiale de Power Balance LLC aux Etats-Unis et que nous sommes totalement indépendants. Nous continuerons à distribuer les produits Power Balance en Belgique. De plus, notre stratégie marketing est de loin différente de celle utilisée aux Etats-Unis ou en Australie, nous avons toujours été très prudents et très clair dans notre communication et sur les allégations faites autour du produits. »[7]

Sponsoring[modifier | modifier le code]

L'entreprise sponsorisait le Power Balance Pavilion où jouent notamment les Kings de Sacramento.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les vertus du bracelet Power balance : info ou intox ? », sur rtlinfo.be (consulté le 24 janvier 2011)
  2. http://www.rue89.com/rue89-sport/2013/08/24/nouvelle-lubie-sportifs-bandelettes-scotch-efficace-245151?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinlocal
  3. Canular plastique ? Libération (journal) 2010
  4. Power Balance tombe de haut UFC-Que Choisir 25 novembre 2011
  5. Power Balance forced into bankruptcy, The West Australian, 22 novembre 2011.
  6. Power Balance : La fin de l’arnaque des bracelets magiques ! Melty 2011
  7. « Déclaration de Power Balance LLC (US) concernant la restructuration de l’entreprise », Power Balance Belux,‎ 25 novembre 2011