Plan Patriote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le plan Patriote (espagnol : plan Patriota), est une opération militaire menée par le gouvernement colombien à partir de 2003 contre la guérilla marxiste des FARC dans le contexte du conflit armé colombien.

Le plan[modifier | modifier le code]

L'opération consiste en un vaste déploiement de 15 000 soldats dans le sud du pays où les FARC sont suspectées de se financer via le trafic de drogue et retenir en otage près de 50 personnes, dont la franco-colombienne Íngrid Betancourt[1]. Le plan est appuyé par les États-Unis, qui fournissent pour l'occasion 100 conseillers militaires en plus des 400 déjà présent dans le pays[1].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Conséquences[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Le plan antiguérilla de Bogota, 31 mai 2004, L'Express