Phyllidia ocellata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Phyllidia ocellata

alt=Description de l'image Phyllidia ocellata.jpg.
Classification selon WoRMS
Règne Animalia
Embranchement Mollusca
Classe Gastropoda
Sous-classe Heterobranchia
Infra-classe Opisthobranchia
Ordre Nudibranchia
Sous-ordre Euctenidiacea
Infra-ordre Doridacea
Super-famille Phyllidioidea
Famille Phyllidiidae
Genre Phyllidia

Nom binominal

Phyllidia ocellata
Bergh [1], 1869

Synonymes

  • Phyllidia baccata, Pruvot-Fol, 1957
  • Phyllidia japonica, Baba, 1937
  • Phyllidia ocellata, undula Yonow, 1986
  • Phyllidia tuberculata, Baba, 1930
  • Phyllidiopsis carinata, Eliot, 1910

Phyllidia ocellata est une espèce de nudibranche de la famille des Phyllidies.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans la zone tropicale Indo/Ouest-Pacifique, Mer Rouge incluse.

Habitat[modifier | modifier le code]

Son habitat correspond à la zone récifale externe ainsi que sur les platiers jusqu'à 30 m de profondeur.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce peut mesurer jusqu'à 7 cm.

Le corps est allongé et limaciforme.

Le manteau a une teinte de fond jaune-orangé à jaune doré en passant par le jaune moutarde et l'orange.

La surface du corps est garnie de petits tubercules dont la taille est croissante vers la ligne médiane du corps. Ces tubercules périphériques ont un sommet gris-blanc à une teinte similaire à celle du corps, soit jaunâtre.

Des ocelles peuvent être présents à la base des tubercules latéraux ; ils sont noirs, bordés de blanc ou de bleu gris. Chez certains individus, ces ocelles sont joints et créent de vastes taches noires.

Les rhinophores sont lamellés,rétractiles et de teinte jaune-orangé identique à la couleur orangée dominante.

La livrée de cette espèce est extrêmement variable et relativement difficile à décrire précisément.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Cette Phyllidie est benthique et diurne.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Phyllidia ocellata se nourrit exclusivement d'éponges.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.L. Beesley, G.J.B. Ross et A. Wells, Mollusca-The southern synthesis, vol.5,‎ 1998 (ISBN 0-643-05756-0)
  • David Behrens, Nudibranch behaviour,‎ 2005 (ISBN 978-1878348418)
  • Gary Cobb et Richard Willan, Undersea jewels- a colour guide to nudibranchs,‎ 2006 (ISBN 0642568472)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brunckhorst, D.J. (1993) The systematics and phylogeny of Phyllidiid Nudibranchs (Doridoidea). Records of the Australian Museum, Supplement 16: 1-107.