Philippe Chevallier (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe Chevallier.

Philippe Chevallier est un philosophe français, né à Rennes le 13 septembre 1974.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Chevallier est docteur en philosophie de l'université Paris-Est. Il travaille à la Bibliothèque nationale de France.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Michel Foucault, Le Pouvoir et la Bataille, Nantes, Pleins Feux, 2004, nouvelle édition revue et complétée, Paris, PUF, 2014, 120 p. (ISBN 978-2-13-063115-6)
  • (dir. avec Tim Greacen), Folie et Justice : relire Foucault, Toulouse, éditions Erès, 2009, 240 p. (ISBN 2749210844 et 978-2749210841)
  • Être soi. Actualité de Søren Kierkegaard, Paris, François Bourin, coll. « Actualité de la philosophie », 2011, 152 p.
  • Michel Foucault et le christianisme, Lyon, ENS éditions, coll. « La croisée des chemins », 2011, 374 p.
  • Philippe Chevallier (dir.), Antoine de Baecque (dir.) et al., Dictionnaire de la pensée du cinéma, Paris, Presses universitaires de France - PUF, coll. « Quadrige dicos poche »,‎ mai 2012, 788 p. (ISBN 9782130580188)

Articles scientifiques[modifier | modifier le code]

  • « La doctrine kierkegaardienne de l’amour », Recherches de science religieuse, tome 89, volume 1, 2001.
  • « Abraham et le commandement de l’amour chez Kierkegaard », Archives de philosophie, tome 67, volume 2, 2004.
  • « Y a-t-il une suspension éthique du religieux ? Le problème du martyre », in Le Singulier. Pensées kierkegaardiennes sur l’individu, éd. Peter Kemp, Karl Verstrynge, Bruxelles, Vubpress, 2008.
  • « L’extraordinaire au risque de l'éthique dans Le Livre sur Adler », in Søren Kierkegaard, Pensée et problèmes de l’éthique, éd. Anne-Christine Habbard et Jacques Message, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2009. [lire en ligne]
  • « Foucault et la question du droit », Raison publique, tome 13, Presses universitaires de la Sorbonne, 2010 ; traduction en anglais : « Michel Foucault and the question of right », Re-reading Foucault : On Law, Power and Right, éd. B. Golder, Abingdon, Routledge, 2012.
  • « Foucault et les sources patristiques », Michel Foucault, Cahiers de L'Herne, tome 95, L'Herne, 2011.
  • « Juridical Rights in the Era of Disciplinary Power and Biopower », in Biopolitics, Ethics and Subjectivation, éd. Alain Brossat, Y.-H. Chu, Rada Ivekovic, J. Chi-Hui Liu, Paris, L’Harmattan, 2011.
  • « O cristianismo como confissão em Michel Foucault », in Foucault e o cristianismo, C. Candiotto, P. de Souza (dir.), São Paulo, Autêntica, 2012.
  • « Étudier l’Église comme gouvernementalité », Bulletin du Centre d’études médiévales d’Auxerre, Hors-série, n° 7, 2013.
  • « Michel Foucault et le soi chrétien », Astérion, Philosophie, histoire des idées, pensée politique, n°11, 2013 ; traduction en italien : « Michel Foucault e il sé cristiano », Aut Aut, n° 362, 2014, p. 101-118.
  • « Intériorité et extériorité chez Kierkegaard », Archives de philosophie, tome 76, volume 4 (2013).
  • « Que veut dire faire une histoire des problématisations ? », in Une histoire au présent, Les historiens et Michel Foucault, D. Boquet, B. Dufal, P. Labey (dir.), Paris, CNRS éditions, 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]