Perruche à croupion rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Perruche à croupion rouge

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Psephotus haematonotus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Psephotus

Nom binominal

Psephotus haematonotus
Gould, 1858

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Perruche à croupion rouge (Psephotus haematonotus) est une perruche du sud-est de l'Australie.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

La Perruche à croupion rouge est représentée par deux sous-espèces :

  • P. h. haematonotus du sud de l'État du Queensland jusqu'au sud de celui du Victoria ;
  • P. h. caeruleus (sous-espèce plus pâle et plus bleutée que la forme type) de la région du lac Eyre et de l'extrême nord-ouest de la Nouvelle-Galles du Sud.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une perruche élégante mesurant 28 cm de long. Le plumage du mâle présente une dominante vert émeraude avec le ventre jaune, le croupion rouge, les ailes et le haut du dos bleu clair. La femelle a un plumage moins voyant avec un poitrail presque jaune, un ventre vert olive, des ailes et un dos vert sombre (on peut noter des plumes bleu turquoise sur la racine des ailes), l'extrémité des ailes bleu foncé et surtout l'absence de rouge au croupion, qui est d'un vert vif.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce est très commune dans le sud-est de l'Australie particulièrement dans le bassin du Murray-Darling.

Elle vit dans les régions peu boisées, près de l'eau mais pas dans les régions côtières. On les rencontre dans les banlieues et les parcs urbains.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Elle se nourrit de graines (essentiellement de graminées) et d'herbes trouvées sur le sol où elle passe la plupart de son temps. Elle consomme également des fruits, des baies et du nectar.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Elle niche dans le creux des arbres.

Couple de perruches à croupion rouge

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • Gimenez J.M. (2008) Perroquets, Perruches, Loris en captivité. Editions Prin, Ingré, 312 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :