Pentadine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pentadine, une protéine sucrante, a été découverte et isolée en 1989 dans le fruit du Pentadiplandra brazzeana Baillon un arbuste grimpant de la forêt tropicale africaine[1]. Une autre protéine sucrante, la brazzéine[2], a été découverte en 1994 dans le même fruit.

La plante est aussi nommée « oubli » dans la langue vernaculaire locale, parce que, dit-on, l’enfant qui en mange le fruit en oublie de revenir au village vers sa mère[3]. Le fruit fait partie des habitudes alimentaires des singes du Gabon et est connu et consommé par les populations locales pour son goût extrêmement sucré[4].

La structure tridimensionnelle de la pentadine n’a pas été encore étudiée et reste donc encore inconnue. Son poids estimé à 12 kDa est du même ordre que les mabinlines[5]. Son pouvoir sucrant est de 500 comparé au sucre à poids égal. Son profil temporel sucrant est proche des autres protéines sucrantes, tel que la monelline et la thaumatine, avec un départ retardé et un déclin tardif. Cependant, son profil est plus proche de la monelline[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) H Van der Wel, G Larcon, A Hladik, CM Hladik, G Hellekant and D Glaser (1989) Isolation and characterisation of Pentadin, the sweet principle of Pentadiplandra-Brazzeana Baillon. Chemical Senses, 14:75-79.
  2. (en) D Ming, G Hellekant (1994) Brazzein, a new high-potency thermostable sweet protein from Pentadiplandra brazzeana B. FEBS Lett, 355(1):106-8. PMID 7957951
  3. CM Hladik (2002) Le comportement alimentaire des primates : de la socio-écologie au régime éclectique des hominidés Primatologie, 5:421-466.
  4. CM Hladik et A Hladik (1988) Sucres et "faux sucres" de la forêt équatoriale : évolution et perception des produits sucrés par les populations forestières d'Afrique. Journal d'Agriculture Tropicale et de Botanique Appliquée, vol. 35, n. spéc., p. 51-66.
  5. (en) S Nirasawa, T Nishino, M Katahira, S Uesugi, Z Hu, Y Kurihara (1994) Structures of heat-stable and unstable homologues of the sweet protein mabinlin. Eur J Biochem, 223(3):989-95. PMID 8055976

Voir aussi[modifier | modifier le code]