Parc de Kaisaniemi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

60° 10′ 29″ N 24° 56′ 45″ E / 60.17472, 24.94583

Le Parc de Kaisaniemi (en finnois : Kaisaniemen puisto, en suédois : Kajsaniemiparken) est un parc très populaire, au centre d'Helsinki, dans le quartier de Kluuvi.

Le Parc de Kaisaniemi, été 2005

Curiosités[modifier | modifier le code]

Le parc possède le plus ancien monument public d’Helsinki appelé la ‘’Tombe du maçon libre’’. En face du Théâtre national de Finlande se trouve une statue érigée en l’honneur de Ida Aalberg qui fut inaugurée le 15 octobre 1972. Cette statue en bronze haute de presque 7 mètres est du sculpteur Raimo Utriainen. À ses côté se trouve une fontaine près de laquelle se trouve une statue de Fredrik Pacius et l’œuvre Convolvulvus de Viktor Jansson.

Histoire du Parc[modifier | modifier le code]

Une zone piétonne municipale[modifier | modifier le code]

En 1763 le propriétaire Hans Henrik Böje loue un terrain communal en bordure de la route du Häme (de nos jour elle se nomme Rue Siltasaarenkatu) et y fait un jardin. En 1773 il cède son jardin à Erik Edbom. Quand Helsinki devient capitale de Finlande en 1812 le jardin devient jardin municipal. Plus tard, en 1827, selon les esquisses de Carl Ludvig Engel on commence à transformer l’endroit en zone piétonne. Le parc conçu par Engel est formé de deux parties : une partie agencée symétriquement avec des rangées d’arbres et l’autre avec des chemins serpentant dans un paysage campagnard. En 1829 on réduit la partie piétonne pour transférer le jardin botanique de Turku vers ce qui devient le Jardin botanique d’Helsinki.

Le restaurant de Kaisaniemi[modifier | modifier le code]

En 1818 Catharina ”Kajsa” Wahllund arrive à Helsinki lors du transfert de Turku à Helsinki. Avec le boucher Salomon Jansson elle obtient le droit de fonder un restaurant dans la partie piétonne du Parc. Au début il s’agit d’un petit kiosque vendant des rafraîchissements mais en 1839 Wahllund le remplace par un restaurant qui devient le lieu de prédilection des étudiants de l’université. Dans le parc on construit un Bowling et un pavillon maritime. L’habitude estudiantine de chanter le 1er mai des chansons en l'honneur de la propriétaire Kajsa donnera son nom au parc, auparavant il était connu sous le nom de Seurapuisto. À cette époque Kaisaniemi est encore clairement une péninsule et le restaurant se situe à son extrémité. Mais à la fin du XIXe siècle, on construit sur son côté ouest une cour ferroviaire sur une partie du parc et surtout sur des combles maritimes. Pour ce faire on comble la partie méridionale des baies de Töölönlahti et de Kluuvinlahti, en conséquence la péninsule de Kaisaniemi cesse d’être une presqu’île [1], et n’est plus bordée par la mer que sur son côté nord.

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Eino E. Suolahti, Helsingin neljä vuosisataa, 2. Painos, p 202-203, éditions Otava, 1972, (ISBN 951-1-03606-8)