Orange, Red, Yellow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orange, Red, Yellow
Artiste Mark Rothko
Date 1961
Type Acrylique sur toile
Technique Peinture
Dimensions (H × L) 236,2 × 206,4 cm
Propriétaire Collection privée

Orange, Red, Yellow (Orange, Rouge, Jaune) est une peinture abstraite de Mark Rothko, datant de 1961.

Description[modifier | modifier le code]

Orange, Red, Yellow est une peinture acrylique abstraite, contenant trois blocs de couleurs : de haut en bas, une bande horizontale jaune, un rectangle orange et un deuxième rectangle orange plus large. Les blocs sont peints sur un fond rouge.

L'œuvre mesure 236,2 cm de haut sur 206,4 cm de large.

Historique[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Mark Rothko réalise Orange, Red, Yellow en 1961. L'œuvre est tout d'abord acquise par Marloborough Fine Art à Londres. Marloborough Fine Art la vend en 1967 au collectionneur d'art américain David Pincus[1],[2]. Elle est exposée à l'occasion : de février à mars 1964 à la Marlborough New London Gallery à Londres pour une exposition consacrée à Rothko exhibition, de septembre à novembre 1986 au Philadelphia Museum of Art pour son exposition « Philadelphia Collects: Art Since 1940 », de juin à décembre 1996 au Palmer Museum of Art de l'Université d'État de Pennsylvanie pour l'exposition « Abstraction to Figuration: Selections of Contemporary Art from the Pincus Collection ». Elle réside ensuite en prêt long au Philadelphia Museum of Art[1].

Vente aux enchères[modifier | modifier le code]

Le 8 mai 2012, 45 ans après son acquisition, la toile est vendue aux enchères. Avant la vente, son prix est attendu à plus de 45 millions $[3],[2]. Lorsque les enchères atteignent 70 millions $, trois enchèreurs restent en compétition[4]. Les enchères se poursuivent encore pendant 6 minutes et demie[5], soit « l'un des concours d'enchères le plus longs jamais vus dans une vente d'art contemporain »[2]. L'œuvre est finalement adjugée pour 77,5 millions $, l'acquéreur devant débourser au total 86,8 millions $[2].

Au moment de la vente, il s'agit de la somme la plus élevée obtenue lors d'une vente aux enchères — en ignorant l'inflation — pour une peinture datant d'après la Deuxième Guerre mondiale[6],[5],[7]. Elle dépasse le précédent record pour un tableau de Rothko, White Center (Yellow, Pink and Lavender on Rose), vendu en 2007 pour 72,8 millions $[6],[3],[5]. La toile la plus chère jamais obtenue lors d'une vente privée est No. 5, 1948 de Jackson Pollock, vendue en 2006 pour 140 millions $ (160 millions en mai 2012 compte tenu de l'inflation). En dollars constants, le record lors d'une vente aux enchères reste Triptych, 1976 de Francis Bacon, vendu en 2008 pour 86.3 million $ (92 million en mai 2012).

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Mark Rothko (1903-1970): Orange, Red, Yellow », Christies,‎ 8 mai 2012
  2. a, b, c et d (en) S. Melikian, « Rothko Leads a Record Contemporary Art Sale », The New York Times,‎ 9 mai 2012
  3. a et b (en) K. Crow, « Record Rothko Headlines at Christie's », Wall Street Journal,‎ 9 mai 2012
  4. (en) C. Gleadell, « Munch, Pollock and Calder help New York's auction houses notch up $1.42 billion: Edvard Munch’s The Scream and Mark Rothko’s Orange, Red, Yellow set new records in big fortnight of sales. », The Daily Telegraph,‎ 16 mai 2012
  5. a, b et c (en) D. Duray, GalleristNY, « Christie’s Nets $388.5 M. in Highest Contemporary Art Auction Ever, Led by Record $87 M. Rothko », New York Observer,‎ 8 mai 2012
  6. a et b (en) D. Ng, « Quick Takes: Rothko record repainted », Los Angeles Times,‎ 10 mai 2012
  7. (fr) Reuters, « Vente record d'un tableau de Rothko à New York », Yahoo Finance