Olivier Bleys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olivier Bleys (né en mai 1970) est un écrivain français[1].

Portrait d'Olivier Bleys
Olivier Bleys, 2009

Olivier Bleys a publié vingt livres : romans, essais, récits de voyage, bandes dessinées, roman graphique, récit d'anticipation, surtout chez Gallimard et chez Albin Michel. L’ensemble de son œuvre est traduit dans une dizaine de langues, et lui a valu de nombreuses récompenses dont un prix de l’Académie française pour Pastel (Gallimard, 2000) et le Grand Prix du Roman de la Société des Gens de Lettres (SGDL) pour Le Maître de Café (Albin Michel, 2013).

Olivier Bleys possède aussi une expérience approfondie des nouvelles technologies [2]. Il a d’abord occupé au sein de sociétés d’édition numérique (Infogrames, Cryo, Index +…) des postes à responsabilité croissante, de chef de projet à directeur éditorial, avant de devenir concepteur multimédia indépendant.

Lecteur permanent pour les éditions Gallimard de 2004 à 2007, il est aussi conférencier, consultant, animateur d'ateliers d'écriture [3].

En dernier lieu, Olivier Bleys revendique un goût affirmé pour l’échange culturel. Dès l’âge de 22 ans, il fonde l’association Jeunes Artistes du Monde qui promeut le voyage artistique. Des séjours à l’étranger sont organisés (Égypte, Ouganda, Mali, Madagascar…), impliquant des créateurs de plusieurs disciplines et nationalités.

En juillet 2010, Olivier Bleys a pris le départ d'un tour du monde à pied, par étapes [4], qu'il poursuit d'année en année. Il effectue à l'occasion des tours de villes à pied, ceux par exemple de Paris et de Metz en 2012, de Bordeaux en 2013.

Mme Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, a fait Olivier Bleys chevalier des Arts et des Lettres en juillet 2014 [5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • L'île, Jacques Grancher, 1993.
  • Le Prince de la fourchette, Arléa, 1995.
  • Pastel, Gallimard, 2000.
  • Le Fantôme de la tour Eiffel, Gallimard, 2002.
  • Le Jardinier d'Assise, Desclée de Brouwer, 2005.
  • Semper Augustus, Gallimard, 2007.
  • Le Colonel désaccordé, Gallimard, 2009.
  • Canisse, Gallimard, 2010.
  • Le maitre de café, Albin Michel, 2013, Prix Albert Bichot 2013 dans le cadre su Salon de Livres en Vignes
  • Concerto pour la main morte, Albin Michel, 2013
  • Haut vol, Gallimard, 2014

Essais, divers[modifier | modifier le code]

  • Madagascar : premiers pas au pays d'argile, Fer de Chances, 1999.
  • Le Voyage, Desclée de Brouwer, 2002.
  • L'Épître à Loti, L'Escampette, 2003.
  • L'Enfance de croire, Gallimard, 2004.
  • Jules Verne, Nouveau Monde, 2004.
  • Les Friches heureuses : du jardinage en utopie, Centre Régional du Livre de Franche-Comté, 2004.
  • À l'heure !, Virgile, 2005.
  • Le Plafond de verre, Desclée de Brouwer, 2009.
  • Voyage en francophonie : une langue autour du monde, Autrement, 2010.

Bandes dessinées, romans graphiques, albums jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Pilori, Elytis, 2010 ; avec le peintre Benjamin Bozonnet
  • Chambres noires ; tome I : Esprit, es-tu là ? , Vents d'Ouest, 2010 ; avec le dessinateur Yomgui Dumont
  • Chambres noires ; tome II : Chasse à l'âme, Vents d'Ouest, 2011 ; avec le dessinateur Yomgui Dumont
  • Chambres noires ; tome III : Requiem en sous-sol, Vents d'Ouest, 2012 ; avec le dessinateur Yomgui Dumont
  • Plus haut que les nuages ! , Le buveur d'encre, 2014 ; avec le dessinateur Arnaud Cremet

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Prix de l'Etudiant écrivain de la Ville de Lyon pour L'île
  • 1996 : Prix Jean Carmet pour Le prince de la fourchette
  • 2001 : Prix François Mauriac de l'Académie française pour Pastel
  • 2001 : Prix Georges Rinck pour Pastel
  • 2002 : Prix du roman historique de Blois pour Le fantôme de la Tour Eiffel
  • 2007 : Grand prix de l'Académie des Arts et des Sciences du Pastel pour Pastel
  • 2008 : Prix Griffe noire du meilleur roman historique 2008 pour Semper Augustus
  • 2010 : Prix littéraire de la ville de Balma pour Le colonel désaccordé
  • 2013 : Grand Prix du roman de la SGDL (Société des Gens de Lettres) pour Le maître de café
  • 2013 : Prix Albert Bichot pour Le maître de café
  • 2013 : Prix Café Spirit' 2013 pour Le maître de café
  • 2014 : Prix de l'Union Interalliée pour Concerto pour la main morte
  • 2014 : Prix Spécial de la Nouvelle République pour Concerto pour la main morte
  • 2014 : Prix du Roman de la Gourmandise (Bibliothèques de la communauté de communes Hardouinais-Mené) pour Le maître de café
  • 2014 : Nomination au grade de Chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF12322694p)
  2. Ses réalisations multimédia : http://multimediableys.canalblog.com/
  3. Son atelier d'écriture à Sciences-Po : http://eplosion.canalblog.com/
  4. Site du tour du monde à pied d'Olivier Bleys : http://geopedisfr.canalblog.com/
  5. « Arrêté de nomination Arts et Lettres juillet 2014 »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :