Officier pilote de ligne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Officier pilote de ligne
Image illustrative de l'article Officier pilote de ligne
L'OPL, en place de droite, présente trois ficelles à ses galons d'épaulette (quatre pour le commandant de bord).

Code ROME (France) N2102

L'officier pilote de ligne (OPL), dans le transport aérien commercial, est le second pilote (souvent appelé « copilote »[1]) d'un aéronef. L'officier pilote de ligne est le second aux commandes d'un aéronef, référant au commandant de bord qui est le premier à bord et représentant légal auprès de la loi.

Le pilotage d'un aéronef est normalement partagé entre le commandant de bord et l'officier pilote de ligne, avec un pilote désigné comme « PF » (« Pilote en fonction », ou, en anglais, « Pilot Flying ») et l'autre comme « PM » (en anglais « Pilot Monitoring ») ou « PNF » (« Pilote non en fonction »[2] ou, en anglais, « Pilot non flying ») pour chacun des vols. Cependant, même quand l'officier pilote de ligne est le PF, le commandant de bord reste le responsable légal de l'aéronef, de ses passagers et de son équipage. Lors d'une journée typique de vols, les taches sont équitablement partagées.

De nombreuses compagnies aériennes proposent, par liste de séniorité, l'accès à la fonction de commandant de bord pour les OPL expérimentés.

L'officier pilote de ligne occupe généralement le siège de droite au sein du poste de pilotage.

Notes et références[modifier | modifier le code]