Neutralino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En physique des particules, le neutralino est une particule hypothétique, prédite par supersymétrie. Il est représenté par le symbole \tilde{\chi}^0_i, avec i un nombre entre 1 et 4.

Le neutralino est une combinaison de trois superpartenaires : le photino (partenaire supersymétrique du photon), le zino (partenaire du boson Z0) et le higgsino (partenaire du boson de Higgs). En effet, lors de la brisure de la supersymétrie qui donne la masse aux partenaires supersymétriques de particules connues, les superpartenaires des bosons de jauges standard se mélangent et ne sont donc pas états propres de masses.

Les mesures récentes au CERN indiquent que sa masse est supérieure à 46 GeV/c2 [1].

Le neutralino est, en théorie, stable car il est la particule supersymétrique la plus légère, et donc très abondant au point de représenter l'essentiel de la matière de l'Univers. Il fait à ce titre l'objet de nombreuses recherches. La détection de neutralinos peut être directe par interaction dans un détecteur (recherche menée notamment en France par la collaboration EDELWEISS), ou indirecte, via la recherche des produits d'annihilation (photon, neutrino, positrons, antiprotons), Ces recherches sont menées grâce aux observations des télescopes terrestres (HESS, ANTARES, IceCube) ou embarqués sur satellites (FERMI-GLAST,PAMELA).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Particule Data Group" live 2007, http://pdglive.lbl.gov/Rsummary.brl?nodein=S046&exp=Y&fsizein=1

Voir aussi[modifier | modifier le code]