Nampo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 44′ 39″ N 125° 24′ 27″ E / 38.74417, 125.4075 () Nampo (ou Nampho) est une ville portuaire nord-coréenne, située sur la mer Jaune (également appelée « mer de l'Ouest » par les Coréens), à 55 km à l'ouest de Pyongyang. Dotée d'un statut administratif propre, elle compte 750 000 habitants.

Le Barrage de la mer de l'Ouest se trouve à 6 km de Nampo

Histoire[modifier | modifier le code]

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

La ville de Namp'o est constituée de deux arrondissements (Kuyŏk), qui à leur tour peuvent être subdivisés en quartiers (tong) ou en villages (ri).

Économie[modifier | modifier le code]

Ville portuaire, Nampo abrite des chantiers de construction navale.

Port de Nampo, vu de l'espace. Image de la NASA.

Une usine d'assemblage de véhicules automobiles et utilitaires du constructeur sud-coréen Pyeonghwa Motors produit 600 à 700 unités par an, en disposant de droits exclusifs sur le marché nord-coréen. La Corée du Nord souhaite étendre la gamme de production à des tracteurs[1].

Sport et culture[modifier | modifier le code]

  • Un ensemble sportif a été construit dans les années 1970.
  • L'agglomération de Nampo comporte également un club de golf.
  • La ville compte par ailleurs un petit hôtel de tourisme.
  • Vestiges des tombes de Goguryeo dans le quartier de Tokhung (Hangeul:덕흥동 Hanja:德興洞) de l'arrondissement de Kangso (Hangeul:강서구역 Hanja:江西區域)(ou arrondissement du Fleuve Taedong-Ouest)
  • Dans la région de Nampo se trouvent également les sources d'eau minérale de Kangso.

Transports[modifier | modifier le code]

Une voie rapide (2x4 voies), construite dans les années 1990, relie Nampo à Pyongyang.

À six kilomètres à l'ouest de Nampo, le barrage de la mer de l'Ouest est le point de passage obligé des navires à destination de Pyongyang. Inauguré en 1986 après cinq années de construction, le barrage enjambe l'estuaire du fleuve Taedong, large de 5 km. Il assure également l'irrigation des terres cultivées dans la région de Nampo.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nampho » (voir la liste des auteurs)
  • Robert Willoughby, North Korea. The Bradt Travel Guide, éditions Bradt, Londres, 2003, pp. 147-149.