Moraxella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Moraxella

Description de cette image, également commentée ci-après

Moraxella lacunata en coloration fuchsine de Ziehl. C'est un cocco-bacille Gram négatif, retrouvé ici sur l'oeil d'un patient souffrant de conjonctivite. On note ici les nombreuses divisions des bactéries, ainsi que l'aspect plutôt rosé à la fuchsine caractéristique des Gram-négatifs.

Classification
Règne Bacteria
Embranchement Proteobacteria
Classe Gamma Proteobacteria
Ordre Pseudomonadales
Famille Moraxellaceae

Genre

Moraxella
— auteur incomplet —, date à préciser


Définition[modifier | modifier le code]

Les Moraxella sont des coccobacilles à Gram négatif proches des Acinetobacter d’un point de vue morphologique. En effet, on parle pour ces deux bactéries de diplococcobacilles (groupés par deux).

Les Moraxella sont oxydase+ et possèdent une nitratase.

D’exigences culturales variables, certaines espèces sont sérophiles. Colonisant la flore normale du rhino-pharynx et des voies aériennes supérieures, ces bactéries sont responsables d’infections opportunistes :

  • surinfection de la sphère ORL (otites)
  • infections oculaires (kératites, conjonctivites)
  • infections et surinfections respiratoires

Aspects bactérioscopiques[modifier | modifier le code]

  • Diplococcobacilles Gram-négatifs, immobiles
  • Affinité variable au Gram entraînant une coloration panachée (car décoloration variable)
  • Coloration hétérogène à la fushine (les Moraxelles possédant des vacuoles de réserves).

Aspects culturaux[modifier | modifier le code]

  • Culture parfois difficile
  • Sérophilie fréquente
  • Isolement sur milieux supplémentés incubés sous 10 % de CO2 : gélose au sang, gélose chocolat, gélose au sang cuit, gélose chocolat polyvitaminée...

Caractères identifiants[modifier | modifier le code]

  • Aérobie strict (VF+sérum)
  • Glucose inerte
  • NO3 réductase (+)
  • Oxydase et catalase +
  • Galerie API 20NE

Principales espèces de Moraxella recherchées en bactériologie médicale[modifier | modifier le code]

  1. (en) M. C. Enright et H. McKenzie, « Moraxella (Branhamella) catarrhalis - clinical and molecular aspects of a rediscovered pathogen », Journal of Medical Microbiology, vol. 46,‎ , p. 360-371 (ISSN 0022-2615 et 1473-5644, PMID 9152030, DOI 10.1099/00222615-46-5-360, lire en ligne)