Monument équestre à Niccolò da Tolentino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 46′ 24″ N 11° 15′ 22″ E / 43.77323, 11.25599

Monument équestre à Niccolò da Tolentino
Image illustrative de l'article Monument équestre à Niccolò da Tolentino
Artiste Andrea del Castagno
Date 1456 env
Type Fresque
Dimensions (H × L) 833 × 512 cm
Localisation Santa Maria del Fiore, Florence (Italie)

Le Monument équestre (ou Monument funéraire) à Niccolò da Tolentino est une fresque d'Andrea del Castagno commémorant le condottiere italien Niccolò da Tolentino figurant dans la paroi intérieure gauche de la nef de la cathédrale Santa Maria del Fiore à Florence. L'œuvre fait pendant au Monument équestre de Sir John Hawkwood de Paolo Uccello.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le portrait équestre a été dédié par la République de Florence à celui qui était le capitaine des milices florentines pendant la bataille de San Romano (1432), dans le cadre d'un projet célébrant la fonction publique de la cathédrale. À cet effet, des monuments dédiés aux hommes illustres et commandants militaires de Florence ont été projetés. L'œuvre a été réalisée par Andrea del Castagno, vingt ans après la mort du condottiere.

La fresque a été restaurée à diverses reprises en particulier par Lorenzo di Credi.

En 1842 la fresque a été détachée de la paroi de l'envers de la façade et transposée sur toile pour être placée à l'endroit actuel.

Composition[modifier | modifier le code]

Le monument équestre est peint en tons monochromes afin d'imiter la vision d'une sculpture de marbre.

La base est constituée d'un sarcophage surmontant un piédestal à deux colonnes (avec au milieu le dos d'un coquillage tourné vers le haut) , flanqué de chaque côté d'un personnage nu portant blason. La statue équestre est campée au-dessus, mise en valeur par un contour net sur un fond sombre.

Le sujet profane, dans un registre sculpté représenté en trompe-l’œil monochrome, est composé de deux systèmes avec chacun un point de fuite distinct : la partie basse est un monument funéraire fictif (avec socle, console et sarcophage) ; la partie haute est la représentation statuaire du condottiere, héroïsé. On retrouve l’inspiration dans la statue antique de Marc Aurèle de la place du Capitole.

Sur le socle, figurent une inscription en latin, inspirée des inscriptions antiques : HIC QUEM SUBLIMEM IN EQUO PICTUM CERNIS NICOLAUS TOLENTINAS EST INCLITUS DUX FLORENTINI EXERCITUS.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Pierluigi De Vecchi ed Elda Cerchiari, I tempi dell'arte, volume 2, Bompiani, Milan, 1999 (ISBN 88-451-7212-0)
  • (it) Stefano Zuffi, Il Quattrocento, Electa, Milan, 2004 (ISBN 8837023154)
  • (it)Annarita Paolieri, Paolo Uccello, Domenico Veneziano, Andrea del Castagno, Scala, Florence, 1991. ISBN 88-8117-017-5

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :