Monts Maoke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

4° 12′ S 137° 00′ E / -4.2, 137

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Plaque Maoke
Monts Maoke
Carte topographique de la Papouasie montrant les monts Maoke (au centre en blanc et rouge foncé).
Carte topographique de la Papouasie montrant les monts Maoke (au centre en blanc et rouge foncé).
Géographie
Altitude 4 884 m, Puncak Jaya[1]
Massif Chaîne Centrale
Longueur 700 km
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Province
Régions
Papouasie
Momase, Papouasie

Les monts Maoke sont une chaîne de montagnes située sur l'île de Nouvelle-Guinée, dans la province de Papouasie en Indonésie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les monts Maoke sont appelés Pegunungan Maoke en indonésien ce qui signifie « montagnes enneigées » en français[2]. Ils sont aussi appelés Central Range en anglais[1], « Chaîne centrale » en français.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les monts Maoke se situent sur l'île de Nouvelle-Guinée, dans la province indonésienne de Papouasie. Orientés selon un axe est-ouest, ils sont prolongés à l'ouest par la péninsule de Doberai et à l'est par les monts Bismarck situés en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ils sont composés principalement de la chaîne de Sudirman à l'ouest, des monts Jayawijaya au centre et des monts Star à l'est[3].

Avec ses 4 884 mètres d'altitude[1], le point culminant des monts Maoke, le Puncak Jaya, est aussi le point culminant de l'île de Nouvelle-Guinée, de l'Indonésie et de l'Océanie. Avec le Puncak Mandala et le Ngga Pilimsit, le Puncak Jaya est l'un des trois endroits de cette chaîne de montagnes où se trouvent des glaciers[1]. Toutefois, une fonte prononcée de ces glaciers est observée depuis plusieurs années, notamment sur le Puncak Trikora qui a perdu l'intégralité de ses glaces entre 1939 et 1962[1].

Références[modifier | modifier le code]