Michel Puech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Puech.

Michel Puech, né en 1960, est un philosophe français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a étudié la philosophie en suivant une filière classique (École normale supérieure de Saint-Cloud puis agrégation en 1983), et il a soutenu une thèse d'État sur Kant, puis obtenu un poste à l’université de Bordeaux et deux ans après à l'université de Paris-Sorbonne (ex Paris-IV), où il enseigne depuis 1992. Il est également chercheur associé à l'équipe de recherche "Ethique, Technologies, Organisations, Société" (ETOS) de Télécom Ecole de Management, l'école de management de l'Institut Mines-Télécom.

Progressivement, son enseignement et ses publications se sont concentrés sur la philosophie des sciences et surtout de la technologie, dans le cadre d'une analyse de la modernité et de ses systèmes de valeur. Ce domaine s'est ensuite étendu aux questions de développement durable, dont il essaie de reformuler les fondements comme éthique du soutenable.

En 2000, il a créé avec Brigitte Labbé la collection Goûters philo, un succès de librairie dans le monde entier (traduit en 19 langues), il a écrit sur cette lancée 45 livres d'initiation philosophique et culturelle pour les enfants chez l'éditeur Milan. En 2010, il a créé avec les éditions Le Pommier la collection Philosopher? pour adolescents.

Axes de recherche[modifier | modifier le code]

La notion centrale dans la réflexion de Michel Puech est celle de sagesse : Comment et pourquoi avons-nous perdu cette recherche au profit du savoir et de la puissance technologique ? Comment pourrions-nous la retrouver pour vivifier notre éthique sans pour autant renoncer ni à la rationalité ni à la technologie ?

Autour de l'idée d'Homo Sapiens Technologicus il propose une synthèse des nouveaux courants de réflexion philosophique sur la technologie, qui déplace les problèmes sur le terrain de l'individu, de l'autonomie et de ses microactions de sagesse. Cette approche disqualifie le politique traditionnel et les solutions institutionnelles (remettant en cause par là-même le système éducatif), mais aussi tout recours aux idéologies et religions.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Kant et la causalité. Étude sur la formation du système critique, Paris, Vrin, 1990.
  • La philosophie en clair. 10 classiques sérieusement dépoussiérés, Paris, Ellipses, 1999. (ISBN 2-7298-0485-4)
  • Homo sapiens technologicus. Philosophie de la technologie contemporaine, philosophie de la sagesse contemporaine, Paris, Le Pommier, 2008. (ISBN 978-2-7465-0357-1)
  • Développement durable : un avenir à faire soi-même, Paris, Le Pommier, 2010. (ISBN 978-2-7465-0462-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :