Michael Novak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michael Novak

Michael Novak, né le 9 septembre 1933 à Johnstown (Pennsylvanie) est un philosophe catholique américain. Il a écrit de nombreux essais au sujet du capitalisme, de la religion, et du processus politique de démocratisation.

Il a été représentant des États-Unis d'Amérique à la Commissions des Nations-Unies sur les Droits de l'homme en 1981, puis ambassadeur auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Il est actuellement titulaire de la chaire George Frederick Jewett sur la religion, la philosophie et les politiques publiques à l'American Enterprise Institute.

Michael Novak est titulaire d'un M. A. en histoire et philosophie de la religion de l'université Harvard, et d'un baccalauréat en théologie de l'Université pontificale grégorienne. En 1994, il a reçu le prix Templeton. Il contribue actuellement à de nombreuses revues, dont First Things et la National Review. Il est membre du Conseil de l’Ave Maria Mutual Funds.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Tiber was Silver (1962)
  • Belief and Unbelief (1965) (traduit en français sous le titre Où est Dieu, la foi d'un laïc, Tours, Mame, 1970)
  • Naked I Leave a novel (1970)
  • The Experience of Nothingness (1971)
  • Rise of the Unmeltable Ethnics (1972)
  • The Spirit of Democratic Capitalism (1982) (traduit en français sous le titre Une Éthique économique : les valeurs de l'économie de marché, Paris, Cerf, 1987)
  • The New Consensus on Family and Welfare: A Community of Self-Reliance (Novak et al.) (1987)
  • Free Persons and the Common Good (1988) (traduit en français sous le titre Démocratie et bien commun, Paris, Cerf, 1991)
  • The Catholic Ethic and the Spirit of Capitalism (1993)
  • Business as a Calling (1996)
  • On Two Wings: Humble Faith and Common Sense at the American Founding (2001)
  • Universal Hunger for Liberty: Why the Clash of Civilizations is Not Inevitable (2004)
  • Washington's God (with Jana Novak) (2006)