Tomate Marmande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Marmande (tomate))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marmande.
Tomate Marmande
Image illustrative de l'article Tomate Marmande
Tomates de Marmande

Autre nom Tomate de Marmande
Lieu d’origine Marmande
Date fin du XIXe siècle
Utilisation très utilisée pour préparer les salades et les tomates farcies
Type de produit Solanum lycopersicum
Variétés pondorosa x mikado.
Confrérie Confrérie de la Pomme d'Amour de Marmande[1].
Festivité juillet (3e semaine) : Tomato fiesta à Marmande[2].
août (autour du 10) : La tomate à la belle époque[3]
Site web www.valdegaronne.com/?Marmande-capitale-de-la-Tomate

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tomate Marmande

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Tomate Marmande

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Tomate Marmande

La tomate Marmande est une variété de tomate (Solanum lycopersicum), issue de la région de Marmande en Aquitaine (France).

Histoire[modifier | modifier le code]

Marmande : croisement de la pondorosa et de la mikado

En 1750, la tomate venue des Amériques et d'abord acclimantée en Europe dans les jardins espagnols et italiens, fut introduite en Provence. L’essor de la tomate dans le bassin marmandais résulte de l’épidémie de phylloxéra de 1863. Frédéric Zégierman explique : « Dès 1910, conscients de la nécessité d’arriver tôt sur les marchés de consommation, les producteurs privilégient les variétés « hâtives » et, ce serait par hybridation naturelle que la merveille des marchés, la pondorosa et la mikado auraient donné naissance, après adaptation au climat et au sol, à la tomate de Marmande[4],[5]. ».

Commercialisation[modifier | modifier le code]

C'est un marmandais, Pierre Gautriaud, horticulteur-pépiniériste, qui le premier constata que s'il entrepiquait ses plants de tomate rampante, il pouvait obtenir non seulement une tomate de qualité supérieure et que celle-ci supportait sans problème le transport. La production commerciale de tomates fut dès lors amorcée[6].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Marmandes
  • Couleur : rouge
  • Morphologie : tomate de taille moyenne, plate, côtelées et parfois irrégulière, incurvée au pédoncule. Pèse de 150 à 300 g, calibre 67 à 85 mm. Grappes de 4 à 5 fruits.
  • Chair : pleine, consistante et très parfumée. Résiste peu à l’éclatement une fois arrivée à maturité.
  • Goût: sucré, parfumé.
  • Port : plant vigoureux, productif.
  • Rusticité : forme ses fruits même à température basse.
  • Maturité : hâtive, 55 à 65 jours. Variété très précoce et très productive[4].

Cette variété précoce se cultive en serres, tunnels ou en plein champ abrité[4].

Usage alimentaire[modifier | modifier le code]

Frédéric Zégierman indique « Fraîche, crue ou cuite, l’utilisation de la tomate de Marmande est variée : en cuisine, elle fait merveille en salade comme en tomate farcie. Les transformateurs, eux, en font des jus, purée, concentré[4]. ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les confréries en Aquitaine
  2. Tomato Fista à Marmande
  3. La Tomate à la Belle Époque à Marmande
  4. a, b, c et d Frédéric Zégierman, La tomate de Marmande sur le site keldelice.com
  5. Site de la ville de Marmande.
  6. La commercialisation de la tomate de Marmande

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]