Marie de la Paix d'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prinzessin Maria de la Paz von BayernJS.jpg

Marie de la Paix de Bourbon (en espagnol : María de la Paz de Borbón y Borbón), née le 23 juin 1862 à Madrid et morte le 4 décembre 1946 au château de Nymphenburg à Munich, est une infante d'Espagne et une princesse de Bavière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de la reine Isabelle II d'Espagne et de François d'Assise de Bourbon, elle n'a que six ans quand sa mère est déposée le 30 septembre 1868 et forcée à l'exil en France avec toute sa famille. Marie de la Paix ne revient en Espagne, avec ses sœurs Pilar et Eulalie, qu'en 1877, alors que règne depuis deux ans leur frère Alphonse XII. Profondément touchée par la mort de sa sœur Pilar en 1879, elle se réfugie dans l'étude, composant des poèmes, se consacrant à la peinture ou jouant de la harpe.

Approchée au printemps 1880 pour épouser son cousin le prince Louis-Ferdinand de Bavière, elle refuse tout d'abord avant de finalement se résoudre à cette union qui est célébrée le 2 avril 1883 à Madrid. Installée en Bavière après son mariage, au château de Nymphenburg, près de Munich, elle consacre sa vie à l'éducation de ses enfants, aux œuvres charitables et à la poésie.

Descendance[modifier | modifier le code]

De son mariage avec Louis-Ferdinand de Bavière naissent trois enfants :

  • Ferdinand-Marie de Bavière (1884-1958), infant d'Espagne, qui épouse en 1906 sa cousine Marie-Thérèse de Bourbon (1882-1912), fille d'Alphonse XII, d'où quatre enfants.
  • Adalbert de Bavière (1886-1970), historien et diplomate, qui épouse en 1919 la comtesse Augusta von Seefried (1899-1978), d'où deux enfants.
  • Maria del Pilar de Bavière (1891-1987), peintre, célibataire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvre de l'infante[modifier | modifier le code]

  • (es) Infanta Paz, Cuatro revoluciones e intermedios: Setenta años de mi vida, Espasa-Calpe, Madrid, 1935.

Biographies[modifier | modifier le code]

  • (es) María Teresa Álvarez, La infanta Paz de Borbón, La Esfera de los Libros, 2011 (ISBN 8499700136)
  • (es) Rey y Cabieses et Amadeo-Martín, Wittelsbach y Borbón: Relaciones y Enlaces Entre las Casas Reales de Baviera y de España, Siglos XIX al XXI, Consejo Superior de Investigaciones Científicas, 2005 (Lire en ligne)