Marc Bouissou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc Bouissou Rowing pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport aviron
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (84 ans)
Lieu de naissance Joinville-le-Pont
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats d'Europe d'Aviron 1953 Copenhague 1
Championnats de France d'Aviron 4 1
* Dernière mise à jour : 01 février 2014

Marc Émile Bouissou est un rameur français né le à Joinville-le-Pont.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marc Bouissou dispute avec Pierre Blondiaux, Jean-Jacques Guissart et Roger Gautier l'épreuve de quatre sans barreur aux Jeux olympiques d'été de 1952 à Helsinki et remporte la médaille d'argent et le titre de vice-champion olympique.

Marc Bouissou est un pur produit nogentais puisqu’il habita et grandit sur les bords de la Marne à proximité de l’Union sportive métropolitaine des transports (US Métro).

Ses tout premiers débuts de rameur scolaire commencèrent au club de la Société Nautique Marne. Puis, il s’inscrivit avec son frère jumeau Daniel Bouissou à l’US Métro sous la direction de M. Jousseaune comme simple barreur.

Il s’engagea dans la compétition en tant que cadet sur les bords de la Marne et obtint une deuxième place au Championnat de France. L’année suivante, il sera surclassé pour remporter la coupe Glandaz (Champion de France Senior débutant) avec encore un titre de Champion de France en Junior.

En 1950, M.Bouissou part effectuer son service militaire en Allemagne. Il sera rappelé au Centre Sportif des Armées, situé à l'époque au fort de la Redoute de Gravelle dans le bois de Vincennes, pour remplacer Macquat (rameur de l’US Métro), ce qui lui permettra de rentrer dans le grand bain international.

En 1951-1952, il deviendra Champion de France en quatre sans barreur. Puis, consécration, vice-champion Olympique (Médaille d'argent) aux Jeux olympiques d'été de 1952 à Helsinki.

Les français perdront le titre olympique d'une pointe de bateau face aux rameurs soviétiques aux termes d'une course épique ! Cette belle performance a longtemps été et restera un « exemple » pour des générations de sportifs.

En 1953, M.Bouissou reprend la compétition et deviendra Champion de France en quatre sans barreur puis en huit et enfin Médaillé de Bronze au championnat d’Europe à Copenhague.

En 1954, après l’obtention de son baccalauréat, Marc Bouissou entre dans la vie active. Il est embauché dans une entreprise métallurgique dont il devient rapidement le responsable.

En 1955, il se marie avec Adriana - Monique Amaury, puis c’est un nouveau virage professionnel qui s'amorce : Marc Bouissou s’engage dans l’entreprise de teinturerie de ses beaux-parents qu’il va développer et hisser à la deuxième place des entreprises parisiennes avec ses 250 employés.

Quelques années plus tard, nouveau projet professionnel, Marc Bouissou s’associe avec son frère, sans jamais cesser de s’occuper de l’entreprise familiale, ils vont créer et développer une société spécialisée dans les transports exceptionnels des engins de BTP. Les transports Bouissou & Frère puis S.T.L.M développent un ensemble d’entrepôts de 20 000 m² en région parisienne et une entreprise de transport dynamique toujours en activité aujourd'hui dirigée par son neveu Xavier Bouissou.

En reconnaissance de son parcours exceptionnel, Marc Bouissou est fait le 5 décembre 2007 Officier dans l' Ordre national du Mérite (France).

Retraité, il a pendant de longues années été entraîneur à la Société Nautique de la Basse Seine (S.N.B.S) avant de se retirer.

Aujourd'hui ses trois filles, Ariane, Caroline et Isabelle ont fait de lui l'heureux grand-père de 7 petits enfants à qui il a transmis son amour de l'Aviron et les valeurs de ce noble sport.

En résumé, grâce au sport et par son goût de l’effort, la recherche de la réussite, l’esprit de compétition, Marc Bouissou a su pleinement réaliser sa vie professionnelle et personnelle.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Profil olympique de Marc Bouissou sur sports-reference.com