Möðruvallabók

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Möðruvallabók est une collection de textes anciens regroupant environ 1 350 manuscrits et parchemins des sagas islandaises du Moyen Âge.

Présentation[modifier | modifier le code]

La Saga de Njáll le Brûlé dans la collection Möðruvallabók.

Möðruvallabók comprend environ 1 350 dont notamment 200 feuillets in-folio (env. 34 x 24 cm), dont onze datant du XVIIe siècle car ils furent ajoutées afin de remplacer les feuilles perdues.

Historique[modifier | modifier le code]

Le nom Möðruvallabók date de l'époque de son propriétaire un certain Magnus Björnsson qui annota son nom dans le livre le 3 Mai 1628 et à côté duquel il localisa le lieu « Möðruvöllum í Hörgárdal ». Le fils de Magnus Magnusson, Bjorn, avait hérité des manuscrits et se rendit à Copenhague en 1684 pour les céder à l'archiviste danois de Thomas Bartholin. À la mort de Thomas Bartholin, en 1690, la collection vint enrichir la collection Arnamagnæanske Samling de Árni Magnússon qui la donna à l'université de Copenhague. Depuis 1974, la collection Möðruvallabók a été remise à l’institut Árni Magnússon qui est un institut académique situé à Reykjavik en Islande.

Principaux documents[modifier | modifier le code]