Lumijoki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lumijoki
Héraldique
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie du Nord
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 2 060 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 7,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 64° 50′ 11″ N 25° 11′ 17″ E / 64.8365, 25.188 ()64° 50′ 11″ Nord 25° 11′ 17″ Est / 64.8365, 25.188 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 30 m
Superficie 29 029 ha = 290,29 km2 [2]
· dont terre 213,19 km2 (73,44 %)
· dont eau 77,1 km2 (26,56 %)
Rang superficie (280e / 336)
Rang population (289e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Province d'Oulu
Fondation 1867
Droits de Cité depuis non
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Lumijoki

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Lumijoki

Lumijoki, la rivière de la neige en finnois, est une municipalité du nord-ouest de la Finlande, dans la région d'Ostrobotnie du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle n'est aujourd'hui guère plus qu'une petite commune rurale du fond du Golfe de Botnie, dépourvue de relief. Elle fait face à la grande île d'Hailuoto. L'agriculture fournit encore 31 % des emplois, un des taux les plus élevés du pays. Lumijoki est dotée d'une administration municipale en 1867. Si la population a nettement décru au cours du XXe siècle, la tendance est aujourd'hui à la remontée en raison de la proximité relative d'Oulu, distante de 40 km.

Les municipalités voisines sont Liminka à l'est, Ruukki au sud et Siikajoki à l'ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention du lieu date de 1496. Des soldats russes de passage signalent alors un petit village côtier. Celui-ci fait à ce moment-là partie de Liminka, mais construit sa propre église dans les années 1620. La Grande Guerre du Nord ramène les soldats russes dans la région: c'est la grande rage, les envahisseurs rasent les villages, brûlent les récoltes et massacrent de nombreux habitants. Les deux années les plus sanglantes sont 1714 et 1715, et si le pays est touché dans sa totalité c'est Liminka et Lumijoki qui ont le triste privilège de payer le plus lourd tribut, perdant 4/5 de leur population en 2 ans, morts ou contraints à l'exode.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]