Lode Runner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lode Runner
image

Éditeur Brøderbund
Concepteur Douglas E. Smith

Date de sortie 1983
Genre Plates-formes, réflexion
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Apple II, Amstrad CPC, Arcade (M62), Atari 8-bit, Atari ST, BBC Micro, Commodore 64, VIC-20, FM-7, MSX, IBM PC, Mac OS, NES, PC-98, PC-88, Sharp MZ-1500, SG-1000, ZX Spectrum
Contrôle Joystick, clavier, manette de jeu

Évaluation CERO : A

Lode Runner est un jeu vidéo de plates-formes et de réflexion développé par Douglas E. Smith et publié par Brøderbund en 1983 sur ordinateurs personnels 8-bit. D'un concept simple et stratégique, il fut un succès marquant de son époque, en particulier au Japon. Il a été adapté sur de nombreux supports.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le gameplay reprend le concept introduit par Space Panic (1980). Le joueur incarne un personnage évoluant dans un décor constitués d'échelles, de murs et de passerelles de briques. Le but du joueur est de ramasser les lingots disséminés sur ces passerelles. Une fois que tous sont acquis, il a pour but de s'échapper en rejoignant le sommet de l'échelle la plus haute. Le joueur a la capacité de creuser les briques situées au sol autour de lui - cela est parfois requis pour récupérer les lingots. Enfin, si le joueur se trouve dans une situation où il ne peut plus bouger, il perd (par exemple, s'il est entouré de deux murs lui interdisant de creuser comme de se déplacer, tandis qu'il n'y a pas d'échelle à cet endroit. Par contre, il ne craint pas les chutes.

Le jeu original possède 150 niveaux et sa suite, Championship Lode Runner, 50 de plus.

La série[modifier | modifier le code]

Sur supports familiaux :

Quatre autres versions en plus de l'original ont été commercialisées en salle d'arcade :

  • Lode Runner: The Bungeling Strikes Back (1984)
  • Lode Runner III: Golden Labyrinth (Lode Runner: Majin No Fukkatsu, 1985)
  • Lode Runner: Teikoku Karano Dasshutsu (1986)
  • Lode Runner: The Dig Fight (2000)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Androïdes, un clone pour ordinateurs Thomson programmé par Infogrammes.

Liens externes[modifier | modifier le code]