Lilith Love

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lilith (homonymie).

Lilith Love

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Lilith Love (auto-portrait, 2011).

Nom de naissance Henriëtte Johanna Ignatia Maria van Gasteren
Naissance 9 septembre 1964 (50 ans)
Sevenum
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Néerlandaise

Lilith Love, pseudonyme de Henriëtte Johanna Ignatia Maria van Gasteren (Sevenum, Pays-Bas, le 9 septembre 1964), est une photographe d'art et artiste néerlandais. Parmi les thèmes récurrents dans son travail on retrouve l’identité, les femmes, les archétypes féminins, le mélange des genres, la liberté et l'égalité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lilith était la plus jeune d'une famille de deux enfants. Son père était “sabotier” et postier. Dès son plus jeune âge, elle a été active dans le domaine de l'écriture, le dessin et la cuisine. De 1983 à 2000, elle a travaillé comme secrétaire de direction, poste pour lequel elle avait suivi une formation à la Schoevers Academie à Nimègue (Pays-Bas).

D'auteur à photographe[modifier | modifier le code]

En 2005 elle a repris l’écriture. Son histoire érotique culinaire Kalfsbraadstuk op tagliatelle met een zachte saus van witte port en kaas a été publié en 2005 dans le bundle Raadselige Roos lors du concours de prose et de poésie par le Café littéraire Venray-région. Elle se met ensuite à illustrer et publier ses autoportraits et ses histoires sur internet, tout d'abord avec une webcam, puis avec un simple appareil photo compact. En 2006 les photos ont presque entièrement pris le pas sur l'écriture. Depuis, elle raconte l’histoire de sa vie en langage visuel à l'aide d'un appareil photo SLR, trépied et télécommande.

Son travail a été censuré lors d'une exposition à l'Euregio-Haus à Mönchengladbach et lors d’une exposition au centre de conférence (ancien séminaire de prêtre) à Rolduc Kerkrade. Son autoportrait Forgive me, Father, for… hors de la série de la religion I could’ve had religion a fini sur la première page de Sp!ts.

En 2012, elle a été présentée comme l'un des dix principaux artistes Limbourg au Pulchri Studio à La Haye avec entre autres Ted Noten, Charles Eyck et Lei Molin. La même année, son travail a été exposé pour la première fois aux États-Unis lors de deux expositions néerlandaises : The Wonder of Woman et Photo Festival Naarden (Photoville, Brooklyn Bridge Park).

Documentaire[modifier | modifier le code]

En 2012, elle a commencé le projet Lilith in da House, dans lequel elle utilise des maisons d'étrangers comme décor pour ses autoportraits et elle a montré une forme complètement différente de la photographie : un documentaire sur les collègues-villageois avec patient de Lyme Risja Sakura (alors âgé de 21 ans). La Maison pour les Arts a pris en charge financièrement le déplacement de l’exposition entre Limbourg à Ruremonde ainsi que la publication du livre de l’exposition, appelé : Risja, a story by Lilith – This is bugging me. Siebe Weide, directeur de l'Association des musées néerlandais a écrit la préface, Hedy d'Ancona a écrit la postface et a pris soin de la présentation du livre à Amsterdam, l’artiste Lieve Prins a quant à elle écrit l'introduction. Frans Pollux, écrivain, journaliste et musicien a également travaillé sur ce projet. Il a écrit un poème pour Risja appelé Le Danseur.

Nominations et prix[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
  • 2009 : 2e prix Photographie Masters Cup, catégorie Nude avec Banquet
  • 2010 : nomination pour la Photographie Masters Cup avec Piqued
  • 2010 : nomination « artiste de l'année » par la Foundation Stichting Kunstweek (Pays-Bas)
  • 2011 : nomination « le sourire d'or » avec Side table
  • 2011 : sélectionné pour l'expo de l'été. Musée municipal de La Haye avec Side table
  • 2011 : nomination pour la Photography Masters Cup catégorie Fine Art, avec Side table et Member of the Biking Nation.
  • 2012 : nomination pour la Photography Masters Cup catégorie Fine Art, avec Lumps

Livres[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Musée van Bommel van Dam, Venlo Ikob Musée de l’art moderne, Eupen

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :