L'École emportée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'École emportée

漂流教室
(Hyōryū Kyōshitsu)
Type Shōnen
Genre horreur
Manga
Auteur Kazuo Umezu
Éditeur Drapeau du Japon Shogakukan
Drapeau de la France Glénat
Prépublication Drapeau du Japon Shonen Sunday
Sortie initiale 1972 – 1974
Volumes 11
Film japonais
Réalisateur
Studio d’animation Bandai Entertainment
Durée 104 min
Sortie
Drama japonais : Long Love Letter
Réalisateur
Producteur
Scénariste
Compositeur
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV
1re diffusion
Épisodes 11

L'École emportée (漂流教室, Hyōryū Kyōshitsu?) est un manga d'horreur de Kazuo Umezu. 11 volumes sont sortis au Japon entre 1972 et 1974, et une version en 6 volumes en France aux éditions Glénat.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un matin, une école primaire et tous ses occupants disparaissent mystérieusement dans un vacarme assourdissant. À la place du bâtiment, un trou béant. Élèves et professeurs se retrouvent alors dans un désert hostile et lugubre. Alors que les adultes vont rapidement tomber dans la folie et préférer le suicide et la violence, les enfants vont devoir se débrouiller seuls dans cet univers dangereux.

Les Personnages[modifier | modifier le code]

  • Shô : ce petit garçon d'une dizaine d'années et en CM2 vit seul avec son père et sa mère, avec laquelle il entretient des rapports plutôt conflictuels. Le jour de sa disparition justement, ils viennent de se disputer et Shô refuse de rebrousser chemin quand il s'aperçoit qu'il a oublié l'argent pour la cantine (ce qui l'aurait sauvé). Rapidement, Shô va s'imposer comme le chef naturel des enfants rescapés, il ne manque pas de courage ni d'esprit d'initiative.
  • Sasa : Fillette de 10 ans, elle est secrètement amoureuse de Shô et est toujours à ses côtés. C'est d'ailleurs Sasa et shô qui seront les "parent de yuu" pour le consoler de la perte de ses parent.
  • La mère : elle est complètement désespérée après la disparition de son fils et ne veut pas croire qu'il puisse être mort. Déterminée à le retrouver, elle est prête à tout et est persuadée qu'elle peut aider son enfant. Il est d'ailleurs intéressant de voir le lien entre ce qui se passe du côté de la mère et du côté de Shô.
  • Yuu : enfant de 3 ans qui accompagne Shô dans ses aventures, à l'accent créole, c'est finalement le seul enfant qui retournera dans le passé.
  • La fourmi : une méchante fourmi géante qui va attaquer les enfants. Elle est issue de l'imagination d'un des élèves. Plus tard, ses petits vont tuer plus de la moitié des élèves.
  • Les élèves de maternelle : ces enfants sont effrayés quand ils se rendent compte qu'ils sont seuls dans un monde inconnu, ils essayent de grimper par dessus la barrière qui les protège du vide car ils veulent retrouver leur mères. Ils tombent dans le vide.

L'Œuvre[modifier | modifier le code]

Hyōryū Kyōshitsu, titre original de ce manga, est publié dans le magazine Shonen Sunday de 1972 à 1974 et reçoit le prix du manga de son éditeur en 1975. Une adaptation en film est réalisée en 1987 par Nobuhiko Obayashi. En 2002, une adaptation moderne en drama vit même le jour, il s'agit de Long Love Letter (ロング・ラブレタ?).

Ce manga aborde les thèmes de la violence, de la cruauté, de la vie en communauté, de l'écologie.

Lien externe[modifier | modifier le code]