Koolkerke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Koolkerke
Blason de Koolkerke
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Arrondissement Bruges
Commune Bruges
Code postal 8000
Zone téléphonique 050
Démographie
Population 3 147 hab. (01/01/2005)
Densité 755 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 14′ N 3° 15′ E / 51.233, 3.2551° 14′ Nord 3° 15′ Est / 51.233, 3.25  
Superficie 417 ha = 4,17 km2
Localisation
Localisation de Koolkerke au sein de Bruges
Localisation de Koolkerke au sein de Bruges

Géolocalisation sur la carte : Flandre-Occidentale

Voir sur la carte administrative de Flandre-Occidentale
City locator 14.svg
Koolkerke

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Koolkerke

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Koolkerke

Koolkerke est une section de la ville belge de Bruges située en Région flamande dans la province de Flandre-Occidentale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bien que des vestiges de l'époque romaine aient été découverts sur le territoire de la localité, le village de Koolkerke n'est apparu qu'à partir du XIIe siècle. Le toponyme Coolkercke est mentionné pour la première fois en 1243. Autrefois, l'Oude Zwin (le « Vieux Zwin ») passait le long du village : ce cours d'eau était relié au Zwin à Knokke. Il s'est ensuite ensablé et plus tard un canal fut creusé et deux forts furent bâtis au cours du XVIIe siècle : le fort Lapin au sud de Koolkerke et le fort van Beieren (« fort de Bavière »), dont on peut encore aujourd'hui voir les ruines.

La première église de la localité a été élevée autour de 1150. L'actuelle Sint-Niklaaskerk (« église Saint-Nicolas ») date de 1860, mais certaines parties remontent au XIVe siècle.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • l'église Saint-Nicolas ;
  • le presbytère ;
  • quelques fermes anciennes ;
  • le château Ten Berghe ;
  • la forteresse de Beieren.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]