Kliq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Kliq

Présentation
Membres Shawn Michaels[1]
Hunter Hearst Helmsley[1]
Diesel[1]
Razor Ramon[1]
1-2-3 Kid[1]
Autre(s) nom(s) Clique
Formation Octobre 1995
Séparation 1996
Fédération(s) World Wrestling Federation
Caractéristiques
Poids Michaels : 225 lb (102 kg)[2]
Helmsley : 270 lb (123 kg)[3]
Diesel : 317 lb (144 kg)[4]
Ramon : 280 lb (127 kg)[5]
Kid : 202 lb (92 kg)[6]
Taille Michaels : 6 0 (1,83 m)[2]
Helmsley : 6 4 (1,93 m)
Diesel : 6 11 (2,11 m)[4]
Ramon : 6 7 (2,01 m)[5]
Kid : 6 2 (1,88 m)[6]

Au catch, Kliq désigne un groupe particulier de catcheurs qui s'est formé en coulisses à la fédération World Wrestling Federation. Ce groupe polémique avait la particularité d'être favorisé par les dirigeants de la fédération (et en particulier Vince McMahon)

La Kliq est aussi à l'origine des deux clans les plus célébres des années 1990, l New World Order à la World Championship Wrestling et la D-Generation X à la WWF.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'incident du Madison Square Garden[modifier | modifier le code]

Le 19 mai 1996, lors d'un house Show à New York dans la salle du Madison Square Garden, on assiste aux deux derniers combats de Razor Ramon et de Diesel à la WWF.

Razor Ramon affronte Triple H et perd le match. À l'issue du combat il veut prendre la parole pour dire au revoir aux fans mais les dirigeants coupent le micro. Ensuite Diesel et Shawn Michaels s'affrontent dans un match en cage pour le championnat de la WWF que Shawn Michaels remporte.

À la fin du match, Scott Hall et Triple H vont dans le ring rejoindre Kevin Nash et Shawn Michaels et les quatre amis se congratulent et se disent au revoir car Nash et Hall vont rejoindre la WCW.

Helmsley est le seul membre de The Kliq puni, pour le MSG incident.

Cela n'aurait jamais du arriver puisque la kayfabe voulait que Hall et Michaels soient faces, et donc ne congratulent pas Nash et Triple H qui étaient heels[7].

Cet incident aura des conséquences sur la carrière de Paul Levesque (alias Hunter Hearst Helmsley) car Vince McMahon ne pouvait pas à l'époque punir Shawn Michaels qui était une des têtes d'affiche de la compagnie. La fédération avait prévu qu'il remporte le tournoi King of the Ring qui a été remporté par Steve Austin et a perdu plusieurs match par la suite[8].

New World Order et D-Generation X[modifier | modifier le code]

1-2-3 Kid dan un House show en 1995.

Formations et réunion[modifier | modifier le code]

Razor Ramon en 1995.
Razor Ramon en 1995.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Palmarès et accomplissements[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Profil de la Kliq », sur Online World of Wrestling (consulté le 20 avril 2014)
  2. a et b (en) « Profil de Shawn Michaels », sur Online World of Wrestling (consulté le 20 avril 2014)
  3. (en) « Profil de Triple H », sur Online World of Wrestling (consulté le 20 avril 2014)
  4. a et b (en) « Profil de Kevin Nash », sur Online World of Wrestling (consulté le 20 avril 2014)
  5. a et b (en) « Profil de Scott Hall », sur Online World of Wrestling (consulté le 20 avril 2014)
  6. a et b (en) « Profil de Sean Waltman », sur Cagematch (consulté le 20 avril 2014)
  7. (en) « A Look Back at WWE's Infamous Curtain Call: The MSG Incident », sur Bleacher Report,‎ 17 décembre 2011 (consulté le 20 avril 2014)
  8. (en) Mike Johnson, « 5/19 THIS DAY IN HISTORY: THE KLIQ CURTAIN CALL, ROBOCOP IN WCW, GAGNE RETIRES AS AWA WORLD CHAMPION, ROADHOUSE AND SEE NO EVIL HIT THEATERS, WWE HOLDS FIRST PPV, DDP WINS BATTLEBOWL, RAW ROSTER PAYS TRIBUTE TO RIC FLAIR, KILLINGS WINS NWA TITLE AND MUCH MORE », sur Pro Wrestling Insider,‎ 19 mai 2012 (consulté le 20 avril 2014)