Kenya aux Jeux du Commonwealth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kenya aux Jeux du Commonwealth
Image illustrative de l'article Kenya aux Jeux du Commonwealth

Code CGF KEN
Association National Olympic Committee Kenya

Participation 15
Médailles
Rang : 8e
Or
81
Arg.
68
Bron.
71
Total
220
Historique
1930-19501954195819621966197019741978198219861990199419982002200620102014

Le Kenya participe aux Jeux du Commonwealth depuis les Jeux de 1954 à Vancouver. Exceptée sa participation au boycott des Jeux de 1986, le pays a pris part à toutes les éditions des Jeux depuis cette date[1].

Le Kenya est une puissance sportive conséquente aux Jeux. Huitième au classement des médailles, le pays compte à son palmarès 22 médailles, dont 81 en or. La quasi-totalité de ces médailles proviennent des épreuves d'athlétisme et de boxe - exceptées quatre médailles de bronze en haltérophilie, et une médaille d'or en natation (Jason Dunford au 50 mètres papillon en 2010). L'exploit le plus remarquable des Kenyans est d'avoir remporté l'or au 3 000 mètres steeple chez les hommes à tous les Jeux depuis 1974, sauf ceux de 1986 en raison de leur boycott. Depuis 1998, ils obtiennent sans discontinuer les trois places sur le podium dans cette discipline. Le Kenya a également remporté l'or, l'argent et le bronze au steeple chez les femmes en 2010 et en 2014, totalisant ainsi trente-quatre médailles dans cette seule discipline (les deux sexes confondus). Les Kenyans ont par ailleurs remporté onze médailles d'or sur 800 mètres (huit chez les hommes, trois chez les femmes), neuf sur 5 000 mètres (dont six chez les hommes), huit au 1 500 mètres (dont cinq chez les hommes), et huit au 10 000 mètres (dont cinq chez les femmes). Ils ont remporté quatre fois le marathon (deux chez les hommes, deux chez les femmes)[1].

Malgré cette spécialisation, des athlètes kenyans ont également pris part à des épreuves de badminton, de boulingrin, de cyclisme (fréquemment), de judo (depuis 2002), de lutte, de rugby à sept (depuis 2002), de squash (depuis 1998), de tennis (en 2010), de tennis de table (depuis 2002), de tir, et de tir à l'arc (trois archers en 2010)[1].

Médailles[modifier | modifier le code]

Résultats par Jeux[1] :

Année médaille d'or médaille d'argent médaille de bronze Total Rang
1954 0 0 0 0 -
1958 0 0 2 2 20
1962 2 2 1 5 9
1966 4 1 3 8 8
1970 5 3 6 14 5
1974 7 2 9 18 5
1978 7 6 5 18 4
1982 4 2 4 10 9
1986 absents
1990 6 9 3 18 7
1994 7 4 8 19 7
1998 7 5 4 16 8
2002 4 8 4 16 12
2006 6 5 7 18 10
2010 12 11 10 33 5
2014 10 10 5 25 9
Total 81 68 71 220 8

Athlètes ayant remporté au moins trois médailles d'or aux Jeux[1] :

Nom Médailles d'or Jeux Discipline Épreuves
Charles Asati quatre 1970, 1974 Athlétisme 400 mètres, relai 4x400 mètres
Kipchoge Keino trois 1966, 1970 Athlétisme 1 mile, 3 miles,
1 500 mètres

Records[modifier | modifier le code]

Outre les records des courses masculines sur 1 mile, 3 miles et 6 miles, établis en 1966 et gravés à jamais dans le marbre en raison de l'abolition de ces épreuves, les Kenyans détiennent les cinq records suivants aux Jeux, tous en athlétisme[1] :

Athlète Jeux Épreuves Record
Wilberforce Talel 2002 10 000 mètres hommes 27:45.39
Selina Kosgei 2002 10 000 mètres femmes 31:27.83
Hellen Obiri 2014 1 500 mètres femmes 4:04.43
Jonathan Ndiku 2014 3 000 mètres steeple hommes 8:10.44
Augustine Choge 2006 5 000 mètres steeple hommes 12:56.41

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) "Kenya", Commonwealth Games Federation