Jukun (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jukun.

Jukun

Populations significatives par région
Autres

Les Jukuns sont un peuple d'Afrique de l'Ouest et centrale, surtout présent au Nigeria dans la haute vallée de la Bénoué, également dans le nord-ouest du Cameroun.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe de très nombreuses variantes : Abanu, Apang, Apa, Appa, Awapan, Babai, Baibai, Ba nu, Diukun, Djukkum, Djuku, Djunkun, Jikum, Jujun, Jukon, Juku, Jukum, Jukun, Jukuns, Kona, Korarafa, Kororafa, Kororofa, Kororofawa, Kororo, Kpanzo, Kpa, Kpe, Kuroroofa, Kur, Kwanaba, Kwana, Kwararafa, Kwarorrafa, Ndama, Nyufo, Ocan, Tshan, Urapang, Wapa[1].

Langues[modifier | modifier le code]

Ils parlent des langues bénoué-congolaises dites « jukunoides », dont le jukun takum[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  3. Musée du quai Branly
  4. Fundación Alberto Jiménez-Arellano Alonso, Valladolid
  5. Collection privée (Paris)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Erich Herold, « Zur Ikonographie der Aku-Onu Masken (Jukun, Nigeria) », in Abhandlungen und Bericht des Staatlichen Museums für Völkerkunde Dresden, Berlin, vol. 34, 1975, p. 77-87
  • (en) Sa’ad Abubakar, « Pre-colonial government and administration among the Jukun », in Annals of Borno (Maiduguri), n° 3, 1986, p. 1-13
  • (en) Funso S. Afọlayan, « Benue Valley : Jukun and Kwarafa », in Kevin Shillington (dir.), Encyclopedia of African history, vol. 1, Fitzroy Dearborn, New York, 2005, p. 143-145
  • (en) J. O. Agbo, « Alago-Jukun relations : a process of state elaboration », in Nigeria magazine (Lagos), n° 150, 1984, p. 48-51
  • (en) « Katsina, Sokoto and Jukun », in J. F. Jemkur, Nok culture: art in Nigeria 2,500 years ago, Prestel, Munich, New York, 2006, p. 104-119
  • (en) Michael Lane, « The Aku-Akwa and Aku-Maga post-burial rites of the Jukun people of northern Nigeria », in Nigerian field (Eversley, Royaume-Uni), 25 (3), juillet 1960, p. 100-104
  • (en) « Must the new Jukun king die? », in Nigeria: the birth of Africa's greatest country, Spectrum Books, Ibadan, 1998, vol. 2, p. 230-231
  • (en) Arnold Gary Rubin, The arts of the Jukun-speaking peoples of Northern Nigeria, Indiana University, 1969, 233 p. (Thèse)
  • (en) I. Uma, « The installation of the Aku Uka of Wukari : the King of the Jukuns », in Nigeria magazine (Lagos), n° 107/109, décembre 1970/août 1971, p. 44-50
  • Marla C. Berns, « Arts de la haute Bénoué », in C. Berns, Hélène Joubert, Sidney Littlefield Kasfir et Richard Fardon, Nigeria. Arts de la vallée de la Bénoué, Somogy, Musée du quai Branly, 2012, p. 100-123 (ISBN 9782757205433)
  • Luc de Heusch, « Les Jukun » in Écrits sur la royauté sacrée, ÉEditions de l'Université de Bruxelles, 1987, p. 122 et suiv. (ISBN 9782800409283)
  • (nl) J. de Meulemeester, « De Jukun een status questionis van hun geschiedenis », in Africa (Tervuren), 16 (1) 1970, p. 18-24

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :