John Barbour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Barbour (né en 1320 et décédé le 13 mars 1395), est un poète écossais et la première voix littéraire importante à écrire en écossais, la langue en style local des Lowlands d'Écosse. Il tient une place, dans la tradition littéraire de la nation, semblable à la position que Chaucer, grossièrement son contemporain, occupe de façon indépendante vis un vis de la tradition en langue local en Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbour étudie à Oxford (1357-1365). Il devient ensuite Archidiacre de la Cathédrale Saint-Machar à Aberdeen et reçoit une pension du roi d’Écosse David Bruce pour son poème héroïque, Histoire de Robert Bruce, roi d’Écosse[1]. Il meurt en 1395, probablement à Aberdeen. Walter Scott en parle longuement dans l'Antiquaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 222