Johann Nepomuk Krieger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krieger.

Johann Nepomuk Krieger (18651902) était un dessinateur sélénographe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naquit en Bavière, fils d'un maître brasseur, et s'intéressa très tôt à l'astronomie, bien qu'il ne fut scolarisé que jusqu'à l'âge de quinze ans.
Un héritage providentiel lui permet de faire construire un observatoire dans la banlieue de Munich. Le directeur de l'observatoire de Cologne sut lui donner suffisamment goût à l'observation lunaire pour que le jeune homme décide d'en faire l'œuvre de sa vie.

Travaux[modifier | modifier le code]

Johann Krieger décide de concevoir une carte définitive de la lune. Pour ce faire, il s'appuie sur une série de négatifs haute-résolution pris par l'Observatoire de Paris et par celui de Lick. Agrandissant ces images, elles lui servent de base pour ses travaux, et il reprend à la main les détails les plus précis, travaillant à la mine graphite et à l'encre. Il produira ainsi les cartes les plus précises conçues jusqu'alors, cartes qui continuent d'être considérées à l'heure actuelle comme des chefs-d'œuvre de l'art.

Les 28 premières planches de son travail furent publiées dans le volume 1 de son "Mond Atlas".
Toutefois, il décèdera peu de temps après, sa santé fragile probablement minée par les longues nuits de travail passées au télescope. Environ 10 ans après sa mort, ses croquis et dessins restants furent publiés dans un second volume par le sélénographe autrichien Rudolf König (en).

Divers[modifier | modifier le code]

  • Un cratère lunaire fut nommé en son honneur.
  • Le second observatoire qu'il fit construire à Trieste, en Italie, porte le nom de sa femme, Pia. L'astéroïde (614) Pia fut nommé en son honneur.