Joe Falcon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joseph Falcon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Joe et Cléoma Falcon le jour de leur mariage en le 27 avril 1932[1]

Informations générales
Nom de naissance Joseph Falcon
Naissance 28 avril 1900
Décès 19 novembre 1965
Genre musical Cadien
Instruments accordéon Cadienscadien
Labels Columbia Records, Arhoolie Records

Joe Falcon, de son nom complet Joseph Falcon (28 septembre 1900 - 19 novembre 1965) était un joueur d'accordéon cadien du sud-ouest de la Louisiane. Il est connu pour avoir, avec son épouse Cleoma Breaux, réalisé le premier enregistrement d'une chanson cadienne intitulée Allons à Lafayette le 27 avril 1928 à La Nouvelle-Orléans, avec La valse qui m'a porté en terre (face B du disque).

Joseph Falcon était le cinquième enfant de Pierre Illaire Falcon and Marie Arvilia Boudreaux. Il est né dans une petite communauté allemande du nord de Rayne en Louisiane. Il a commencé à jouer l'accordéon à l'âge de sept ans.

Sa carrière en tant que musicien professionnel a commencé quelques années après au Fais Do-Do Hall à Rayne.

Jeune homme, Joe était ami avec l'accordéoniste Amédée Breaux. Sa sœur, Cléoma Breaux, guitariste douée et chanteuse, était son l'accompagnatrice. Ils se sont mariés après le début de leur carrière d'enregistrement.

Allons à Lafayette a fait sensation quand il est sorti en 1928. Des milliers d'exemplaires ont été vendus. Joe et Cleoma ont tenu le premier rôle dans la promotion de la musique cadienne, jouant dans les salles de danse en Louisiane et au Texas voisin.

Après une traversée du désert provoquée par la Grande Dépression, le couple a repris sa carrière en 1934, enregistrant à New York, puis à La Nouvelle-Orléans en 1936 et à San Antonio en 1937. Cleoma est morte soudainement le 9 avril 1941, mais Joe a continué à jouer avec le Joe Falcon and His Silver Bell String Band. Il a épousé Theresa Meaux.

En dépit de ce succès, la carrière de Joe déclina vers la fin des années 1930 avec la popularité croissante des groupes de country & western. Sa musique est devenue démodée et il a réalisé son dernier enregistrement en 1937. Il a continué à jouer dans les années 1960 mais a refusé de faire de nouveaux disques.

Allons à Lafayette reste l'une des chansons de musique cadienne les plus populaires.

Ses enregistrements en studio, la plupart du temps avec Cleoma Breaux, sont disponibles sur des compilations CD : Cajun Dance Party : Fais Do-Do et Cajun Vol. 1 : Abbeville Breakdown. Un CD live, Joe Falcon : Cajun Music Pioneer, a été enregistré au Triangle Club à Scott en 1963.

Notes et références[modifier | modifier le code]