Jarmil Burghauser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jarmil BurghauserMichal Hájků

Nom de naissance Jarmil Michael Mokrý
Naissance 21 octobre 1921
Písek en Bohême, Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Décès 19 février 1997 (à 75 ans)
Prague, Bohême, Drapeau de la République tchèque République tchèque
Activité principale Compositeur, chef d'orchestre et musicologue
Formation Conservatoire de Prague
Maîtres Jaroslav Křička, Jeremíaš, Václav Talich, Pavel Dědeček

Œuvres principales

Catalogue Burghauser

Jarmil Michael Burghauser (né Jarmil Michael Mokrý) est un compositeur, chef d'orchestre et musicologue tchèque, né le 21 octobre 1921 à Písek en Bohême (actuelle République tchèque), et mort à Prague le 19 février 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié la composition (1933-1949) avec Jaroslav Křička et Jeremíaš et la direction d'orchestre (1940-1946) avec Václav Talich et Pavel Dědeček au Conservatoire de Prague . Il étudie également la musicologie et la psychologie à l'université de Prague (1945-1948). De 1946 à 1953, il est chef d'orchestre au Théâtre national de Prague. Après le court Printemps de Prague, il s'attire la défaveur du régime communiste de son pays et adopte le pseudonyme de Michal Hájků pour écrire une série de compositions dans un style qui évoque des périodes passées de la musique, style appelé Storie apocrifa della musica Boema.

Les œuvres d'Antonín Dvořák sont aujourd'hui communément référencées par les numéros du Catalogue Burghauser (qui remplacent les numéros d'opus très souvent confus ou absents). Le Catalogue Burghauser fait aujourd'hui autorité et donne la liste dans l'ordre chronologique des œuvres de Dvořák. Les morceaux écrits par Dvořák n'ont pas été publiés dans l'ordre de leur composition, et l'éditeur a donné à ces œuvres des numéros d'opus correspondant à leur date de publication. Burghauser a de manière essentielle permis de mettre de l'ordre dans toute cette confusion.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Alladine et Palomide, d'après Maurice Maeterlinck, 1934, réécrit en 1944
  • Lakomec (« L'avare »), 1949
  • Karolinka a lhář (« Caroline et le menteur »), 1953
  • Most (« Le Pont »), anti-opéra, 1963-64

Ballets[modifier | modifier le code]

  • Honza a čert (« Honza et le diable »), 1954
  • Sluha dvou pánů (« Serviteur de deux maîtres »), 1957
  • Tristam a Izalda, 1968-69

Musique symphonique[modifier | modifier le code]

  • Symphonie nº 1, 1933, rév. 1974
  • Symphonie nº 2, 1935, rév. 1879
  • Symphonie nº 3, 1938, rév. 1950 et 1959
  • Furiant, 1936, rév. 1970
  • Rondo de Printemps, 1937
  • Suite, pour orchestre de chambre, 1939, rév. 1977
  • Concerto pour quintette à vent et cordes, 1942, créé à Prague le 12 février 1948
  • Toccata, pour orchestre de chambre, 1947
  • Variations symphoniques, 1952
  • Sonate, 1954
  • Suite symphonique, 1957
  • Sedm reliéfů (« 7 Reliefs »), 1962, créé à Prague le 19 février 1963
  • Cesty (« Les Chemins »), cycle de 8 mouvements pour cordes, percussion, cymbalum et guitare électrique, 1964, créé à Prague le 21 février 1965
  • Barvy v čase (« Couleurs en temps »), créé à Wexford, Irlande le 25 octobre 1967
  • Strom života (« L'Arbre de vie »), créé à Graz, Autriche le 22 octobre 1969
  • Ciaconna per il fin d'un tempo, pour piano et orchestre, 1981-82

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Quatuor à cordes nº 1, 1934, rév. 1953
  • Quatuor à cordes nº 2, 1938, rév. 1953
  • Quatuor à cordes nº 3, 1941
  • Quatuor à cordes nº 4, 1944
  • Quatuor à cordes nº 5, 1944-1951
  • Quintette à vent nº 1, 1935, rév. 1945
  • Quintette à vent nº 2, 1935
  • Quintette à vent nº 3, 1939
  • Quintette à vent nº 4, 1940
  • Trio pour flûte, alto et guitare nº 1, 1939
  • Trio pour flûte, alto et guitare nº 2, 1962
  • Sonate pour guitare, 1943
  • Partita, pour deux flûtes, 1945, rév. 1982
  • Možnosti (« Possibilités »), pour clarinette, cymbalum et percussion (1965)
  • Deset Skic (« Dix esquisses »), pour flûte seule, 1965
  • Patero zamyšlení (« 5 Méditations »), pour alto et guitare, 1966
  • Pĕt barevných strepin (« 5 Éclats de couleur »), pour harpe seule, 1966
  • Sarabande et Toccata pour guitare seule, 1968
  • Druhá Suita, pour 6 clarinettes, 1970
  • Neveselé vyprávĕni (« Triste conte »), sonate pour violon et piano, 1970
  • Soumraky a svítání (« Crépuscules et Aubes »), pour clarinette basse et piano, 1971
  • Stanze dell'ansieta e sperance, 5 mouvements pour flûte, hautbois, clavecin, violon, alto et violoncelle, 1971
  • Plochy a čáry (« Surfaces et Lignes »), pour violon, violoncelle et guitare, 1972
  • Partita, pour 2 flûtes, guitare et violoncelle, 1976

Musique vocale[modifier | modifier le code]

  • Vĕčnáoblaka (« Les Nuages éternels »), petite cantate pour soprano, chœur et orchestre, 1942
  • Le Trompettiste mystique, d'après Whitman, cantate, 1944
  • Passion et Résurrection, cantate, 1937-1946, créée à Prague le 26 mai 1946
  • Zeme zamyslena (« Le Pays pensif »), pour récitant, chœur de femmes et orchestre, 1966, créé à Prague le 24 mars 1968
  • Passion selon saint Luc, pour solistes et chœur a cappella, 1977

Œuvres publiées sous le pseudonyme de « Michal Hájků »[modifier | modifier le code]

  • Danse burlesque pour orchestre, 1971
  • Impressions indiennes, pour orchestre, New Delhi, novembre 1972
  • Indiánská symfonie, pour orchestre, 1974
  • Proprium de Nativitate, pour solistes, chœur, orgue et orchestre, 1978
  • Sinfonia en fa, 1980
  • Missa brevis pastoralis, pour solistes, chœur, orgue et orchestre, 1980

Écrits[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]