Jan Bytnar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jan Bytnar, dit Rudy

Jan Roman Bytnar (noms de code: Rudy, Czarny, Janek, Krokodyl, Jan Rudy) est le fils de Stanisław Bytnar et de Zdzisława Rechulówna, né le 6 mai 1921 à Kolbuszowa en Pologne - mort le 30 mars 1943 à Varsovie en Pologne. Il était très engagé dans le mouvement des scouts résistants et rattaché à l'Armia Krajowa durant la Seconde Guerre mondiale.

Arrestation, mort, et représailles[modifier | modifier le code]

Il fut arrêté par les Nazis le 23 mars 1943 et sauvé par des gars des Groupes de tempête des Szare Szeregi, trois jours après, durant l'Opération Arsenal, le 26 mars. Il mourut le 30 mars, des suites des blessures infligées par la Gestapo. Il avait 21 ans. Sa tombe se trouve au Cimetière Militaire "Powązki Wojskowe" de Varsovie.

L'interrogatoire extrêmement brutal de Bytnar avait été conduit par le Rottenführer SS Ewald Lange et par l'Obersturmführer SS Herbert Schultz. Tous deux furent assassinés par les Groupes de tempête des Szare Szeregi. Schultz fut abattu le 6 mai 1943 par Sławomir Maciej Bittner (alias "Maciek") et Eugeniusz Kecher (alias "Kolczan"). Lange fut abattu le 22 mai 1943 par Jerzy Zapadko (alias "Dzik").

Décorations posthumes[modifier | modifier le code]

Pour n'avoir trahi aucun de ses compagnons, Jan Bytnar reçut après sa mort le grade de Scoutmestre dans les Szare Szeregi et fut aussi nommé Sous-Lieutenant dans l'Armia Krajowa. Après sa mort, il fut décoré de la Krzyż Walecznych (Croix des Valeureux). Pour lui rendre hommage, la deuxième compagnie du Bataillon Zośka de l'AK fut appelée Rudy.

En 2009, à l'occasion de l'anniversaire des 70 ans de l'État polonais clandestin, le Président Lech Kaczyński le décore de la croix de commandeur avec étoile de l'Ordre de la Renaissance de la Pologne (une très haute distinction) "pour éminents services rendus pour l'indépendance de la République polonaise".

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Il est devenu un héros de la littérature jeunesse polonaise grâce à Kamienie na szaniec (édité en 1944-45), un livre d'Aleksander Kamiński, dont il est l'un des personnages principaux. Leur histoire été adaptée à l'écran dans un film intitulé Akcja pod Arsenałem (1977).

On retrouve aussi Jan Bytnar dans le livre de Barbara Wachowicz, Rudy, Alek, Zośka (édité en 2007).

Références[modifier | modifier le code]

  • (pl) Paweł Dubiel, Józef Kozak, Polacy w II wojnie światowej: kim byli, co robili, Oficyna Wydawnicza RYTM, Warszawa, 2003, ISBN 83-7399-054-2
  • (pl) Stanisław Kopf, Stefan Starba-Bałuk, Armia Krajowa. Kronika fotograficzna, Wydawnictwo Ars Print Production, Warszawa, 1999, ISBN 83-8722-416-2
  • (pl) Aleksander Kamiński, Kamienie na szaniec
  • (pl) Barbara Wachowicz, Rudy, Alek, Zośka, Oficyna Wydawnicza RYTM, ISBN 83-88794-95-7

Voir aussi[modifier | modifier le code]