James Bichens Francis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Francis.
James Francis, vers 1887

James Bichens Francis (18 mai 1815 - 18 septembre 1892) est un ingénieur hydraulicien américo-britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à South Leigh, dans l'Oxfordshire en Angleterre, il émigre vers les États-Unis à l'âge de 18 ans. En 1834, il obtient un travail à la Locks & Canal Company à Lowell dans le Massachusetts, et deviendra ingénieur en chef en 1837. Il restera dans cette entreprise toute sa carrière.

Francis perfectionna la turbine de Benoît Fourneyron. Il fit le compte rendu de ses expériences dans un livre imprimé en 1855 Lowell Hydraulic Experiments. Avec Uriah Boyden, Francis jeta les bases scientifiques de la discipline[1].

Si Francis était un homme instruit et savant, Leston Allen Pelton, qui devait aller plus loin que Francis, n’était qu’un modeste charpentier de village travaillant comme constructeur ou réparateur d’installations hydrauliques. Les principes scientifiques de Boyden et Francis furent provisoirement abandonnés et le slogan « taille et essaie », c’est-à-dire des méthodes purement empiriques, présidèrent quelque temps à la construction des turbines hydrauliques[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Histoire des techniques - Bertrand Gille

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]