Jaime Lannister

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jaime Lannister
Personnage de fiction apparaissant dans
Le Trône de fer.

Origine Maison Lannister
Sexe Masculin
Entourage Tywin et Joanna Lannister (parents), Cersei (sœur), Tyrion (frère)

Créé par George R. R. Martin
Roman(s) Le Trône de fer

Jaime Lannister, surnommé le Régicide, est l'un des personnages principaux de la saga Le Trône de fer écrite par George R. R. Martin. Il est le fils de lord Tywin Lannister, et aussi le frère jumeau de l'actuelle reine, Cersei Lannister. C'est un homme d'une trentaine d'années, extrêmement séduisant, arrogant, sûr de lui et considéré comme l'une des meilleures lames du royaume. Il fait partie de la garde Royale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Partageant une attirance réciproque pour sa sœur jumelle Cersei depuis leur plus tendre enfance, Jaime entame plus tard avec elle une relation amoureuse incestueuse et entre dans la garde Royale du roi Aerys II Targaryen pour se rapprocher d'elle à la cour. Le roi que Jaime a juré de protéger s'avère être un dément obsédé par le feu qui bat sa femme et commet des actes d'une rare cruauté. Lors de la rébellion de Robert Baratheon, les Lannister restent neutres jusqu'au dernier moment, mais lorsque Lord Tywin décide finalement de rallier les rebelles, Jaime exécute le roi qu'il avait juré de protéger d'un coup d'épée dans le dos alors qu'il tentait de fuir. Il y gagne le surnom de « régicide », et le mépris de tout le royaume, même s'il a tué un tyran et sauvé la capitale que le roi dément menaçait de livrer aux flammes. Pardonné de ce crime par le nouveau roi, Robert Baratheon, devenu au passage son beau-frère, Jaime reste membre de la garde Royale et poursuit sa relation amoureuse interdite avec sa sœur la reine. De ces rapports naissent trois enfants, Joffrey, Myrcella et Tommen, dont la paternité est à tort attribuée à Robert.

Au début des romans, Jaime accompagne le cortège royal à Winterfell. Alors que le reste de la cour est à une partie de chasse, il est surpris en compagnie de sa sœur par Bran Stark. Il précipite le jeune garçon dans le vide, acte qui conduit involontairement quelques semaines plus tard à la capture de son frère Tyrion, accusé d'avoir attenté à la vie de Bran par Lady Catelyn. Apprenant la capture de son frère, qu'il est le seul de sa famille à apprécier, Jaime se venge en attaquant lord Eddard Stark et ses hommes. Après la mort du roi Robert, lorsque le conflit entre les deux maisons prend de l'ampleur, il prend la tête des armées Lannister et assiège Vivesaigues. Il enchaine les victoires jusqu'à sa capture lors de la Bataille du Bois-aux-Murmures, ayant auparavant tué au combat deux fils de Lord Karstark (ce qui a de grandes répercussions par la suite). Il est emprisonné à Vivesaigues.

Après le sac de Winterfell et l'annonce de la mort de Bran et Rickon Stark, Lady Catelyn décide de libérer Jaime en cachette en échange de la promesse de lui ramener ses filles saines et sauves de Port-Réal. Jaime accepte, ivre et l'épée sous la gorge. Il est accompagné dans ce périple par son cousin Cleos et Brienne de Torth. Après la mort accidentelle de ser Cleos, Jaime et Brienne sont capturés par un groupe de mercenaires nommé les Pitres Sanglants. Bien décidés à obtenir une rançon avant de rendre Jaime à son père, le chef des Pitres lui fait trancher la main droite, en guise de message. Jaime est soigné par Qyburn et se rapproche de Brienne après lui avoir confié les circonstances véritables du meurtre du roi Aerys. Renvoyé à Port-Réal par Lord Roose Bolton, qui souhaite ainsi s'attirer les faveurs de Lord Tywin, Jaime revient sur ses pas pour sauver la vie de Brienne qui avait été laissée aux mains des Pitres sanglants. Il arrive ensuite à Port-Réal pour y apprendre le décès de son fils, le roi Joffrey Baratheon. Prenant ses fonctions de Commandant de la Garde royale, il envoie Brienne à la recherche de Sansa Stark (Arya étant présumée morte et une autre fille jouant son rôle en vue d'un mariage avec Ramsay Bolton) et tente par diverses mesures, mais avec peu de succès, de réparer sa déplorable réputation. Il fait ensuite discrètement libérer son frère Tyrion, emprisonné à tort pour l'empoisonnement de Joffrey, causant ainsi involontairement la mort de leur père, assassiné par vengeance par Tyrion. Tyrion et lui se quittent en mauvais termes car Jaime lui avoue que leur père a délibérément trompé Tyrion sur la nature de Tysha, la jeune fille qu'il avait épousée, et qu'il a participé à cette duperie.

Dans A Feast for Crows, après la mort de son père, Jaime refuse d'assurer le rôle de Main du Roi pour sa sœur avec qui il s'entend de moins en moins. Comme il conteste les décisions maladroites de cette dernière, il est envoyé par celle-ci loin de la cour afin de lever le siège de Vivesaigues, dont il obtient la capitulation par la menace. Il s'entraîne pendant ce temps à se battre de la main gauche avec Ilyn Payne mais ses progrès sont lents. Il apprend également que Cersei a couché avec d'autres hommes durant sa captivité. Peu après la chute de la forteresse, il reçoit une missive de sa sœur annonçant sa capture par le clergé des Sept pour adultère. Elle le supplie de venir la sauver, mais Jaime brûle la lettre.

Dans A Dance with Dragons, Jaime soumet les derniers vassaux des Tully qui ont soutenu Robb Stark en leur proposant des conditions généreuses. Brienne vient le trouver pour lui annoncer qu'elle a enfin retrouvé la trace de Sansa, censée être prisonnière de Sandor Clegane, mais qu'il doit l'accompagner seul. Ils partent tous les deux.

Adaptation télévisée[modifier | modifier le code]

C'est l'acteur Nikolaj Coster-Waldau qui a été choisi pour incarner Jaime dans la série télévisée adaptée des romans, Le Trône de fer[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]