Isolement bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fondation antisimique découplée par isolement bas[1] : appui sur galets caoutchouc en tête de fondation, Municipal Office Building, ville de Glendale, CA
Article principal : Construction parasismique.

L’isolement bas est une technique de construction parasismique efficace et peu coûteuse. Son but est de découpler les superstructures des bâtiments de leur partie basse[2] afin de résister aux séismes sans avoir besoin d'une structure extrêmement résistante et dispendieuse.

Description[modifier | modifier le code]

L'isolement bas comprend des « unités d'isolement » (en anglais : isolation units), qui peuvent être ou non épaulées par des « composants d'isolement » (isolation components) :

  • les unités d'isolement sont les éléments de base de l'isolement, dont le but est de permettre le découplage de la base de la structure ;
  • les composants d'isolement sont les éléments qui relient les unités d'isolement aux éléments qui n'ont pas de rôle de découplage.

Quelques édifices avec isolement bas[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Point de référence pour le contrôle des vibrations structurales
  2. (en) Dynamics of Structures, Englewood Cliffs, Prentice Hall - 1995,‎ 1995 (ISBN 978-0-13-855214-5, LCCN 94046527)