Hubert Lampo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hubert Lampo en 1982.

Hubert Lampo, (né le à Anvers et décédé le à Essen de la maladie d'Alzheimer), était un écrivain flamand parmi les plus renommés et appréciés.

Rattaché au courant du réalisme magique, dont il est un des principaux représentants en Belgique, Hubert Lampo a joué un rôle très actif sur la scène littéraire flamande.

Principalement connu pour son roman ’’La venue de Joachim Stiller’’, il est l'auteur d'une œuvre considérable : 23 romans, 15 essais, des nouvelles, des traductions d’ouvrages en français et en allemand. Journaliste, critique littéraire et essayiste, il rédige d’innombrables articles consacrés à l’art et à la littérature.

Récompensé par de nombreuses distinctions.

Plusieurs de ses ouvrages ont été traduits en français par Xavier Hanotte.

Quelques repères bio-bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • 1920 - Naissance
  • 1943 - Échappe au travail obligatoire en faisant croire au médecin allemand qui l’examine qu’il est atteint de la tuberculose (épisode repris dans le roman De eerste sneeuw van het jaar)
  • 1944 - Hélène Defraye
  • 1953 - Terugkeer naar Atlantis, traduit sous le titre Retour en Atlantide
  • 1955 - De duivel en de maagd, traduit sous le titre Le Diable et la Pucelle
  • 1960 - De komst van Joachim Stiller, traduit sous le titre La venue de Joachim Stiller
  • 1972 - De zwanen van Stonehenge, important florilège consacré au réalisme magique et à la littérature fantastique ; traduit en français sous le titre Les cygnes de Stonehenge
  • 1973 - Président de la Société des hommes de lettres flamands
  • 1976 - De prins van Magonia
  • 1977 - De madonna van Nedermunster, recueil de nouvelles traduit sous le titre ’’La Madone de Nedermunster’’
  • 1985 - De eerste sneeuw van het jaar
  • 1989 - Docteur honoraire à l'Université Stendhal de Grenoble
  • 1990 - De verdwaalde carnavalsvierder
  • 2003 - Création de la société littéraire Hubert Lampo

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :