Holguín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Holguín
Vue générale de Holguin du haut du mont Loma de la Cruz
Vue générale de Holguin du haut du mont Loma de la Cruz
Administration
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Province Holguín
Municipalité Municipalité
Code postal 80100
Démographie
Gentilé Holguinero/a
Population 277 050 hab. (2010)
Densité 422 hab./km2
Géographie
Coordonnées 20° 53′ 19″ N 76° 15′ 26″ O / 20.8886, -76.257220° 53′ 19″ Nord 76° 15′ 26″ Ouest / 20.8886, -76.2572  
Altitude 150 m
Superficie 65 590 ha = 655,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cuba

Voir sur la carte Cuba administrative
City locator 14.svg
Holguín
Liens
Site web Site officiel

Holguín est une ville de Cuba et la capitale de la province de Holguín. Elle est située au sud-est de l'île, à 680 km de La Havane et à 29 km de l'océan Atlantique. Sa population était estimée à 277 050 habitants en 2010.

Du mont Loma de la Cruz (465 marches) on peut voir toute la ville. Réputée pour ses nombreux parcs ombragés, Holguin est une ville moderne, avec des rues en damier, nichée entre deux collines appelées Cerro de Mayabe et Loma de la Cruz.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut fondée en 1545 par García de Holguín, qui la nomma San Isidoro de Holguín, plus tard raccourci en Holguín. En 1600, le lieu connu sous le nom d'Hato de Holguín se sépare de l'administration de la ville de Bayamo. Le 5 octobre 1692, à pétition de María del Rosario de Ávila y Batista Bello on fonde dans le lieu connu sous le nom de "Hato de Managuacos", la première chapelle, déplacée plus tard, en 1709, dans l'endroit connu comme Las Guazumas, Hato de las Cuevas, propriété de María de las Nieves Rodríguez de Leitía y Rodríguez de Aldana. En 1712 l'évêque Gerónimo de Nostis y Valdés autorise que la chapelle de la ville devienne Église. Juan González de Herrera y fut son premier curé titulaire. Le 14 avril 1720 est la date retenue par las habitants de la ville pour fêter sa fondation. La date correspond à la première messe célébrée dans l'Église actuelle de San Isidoro. En 1726, Diego de la Torre Hechavarría devient le premier fonctionnaire de la ville chargé de la médiation dans des conflits locaux. En 1745 le Capitaine Pedro Batista-Bello y Garced meurt en combat contre les Anglais qui essayaient de remonter depuis la baie de Gibara le fleuve Cacoyuguín pour s'emparer de la ville. En 1751 Holguín reçoit le titre de Municipalité. En 1752 celui de Villa. En 1823, né Diego de Ávila y Delmonte, premier historien d'Holguín et auteur du livre Memorias sobre el Hato San Isidoro de Holguín. En 1832 le Roi d'Espagne autorise le blason de la ville. En 1833 on construit le premier théâtre de la ville: El Coliseo. En 1838, naît à Holguín la poétesse Adelaida de Mármol considérée comme l'une des poétesses cubaines les plus importantes du Romantisme ; morte à 19 ans le 16 octobre 1857, elle a donné son nom à un concours national de poésie organisé à Holguin depuis 1988 et doté d'un prix prestigieux « Adelaida del Marmol ». En 1862 la première maison d'impression ouvre ses portes d'où sortiront cette année-là les pages du premier journal d'Holguín: La Luz.

Ses habitants prirent une part active dans les guerres d'indépendance sous la conduite du célèbre général Calixto García qui libéra la ville des Espagnols en 1872. La maison natale du héros a été transformée en musée et, au milieu de la place qui porte son nom, située au cœur de la ville, se dresse sa statue. Le 17 septembre 1877 José Enrique Collazo en désaccord avec d'autres chefs du mouvement s'insurgent contre l'Espagne et appuyé par le Lieutenant Limbano Sánchez, s'autoproclama président et fonde le Canton indépendant de Holguín, en vigueur jusqu'au 9 février 1778.

Premier gouvernement du Cabildo (Pouvoir Administratif) de Holguín[modifier | modifier le code]

On considère Bartolomé Luis de Silva y Tamayo le fondateur du Cabildo (Gouvernement Administratif) d'Holguín car c'est lui qui eut l'idée de fonder une Villa, administrativement indépendante dans cette région connu comme Côte Nord de Bayamo.

Alcalde Mayor: Diego de Ávila y de la Torre Alcaldes Ordinarios: Jual Bermúnez de Casto et Isidro Almaguer Alcades de la Santa Hermandad: Blas de Ávila Marrero et Pedro González de Rivero y González-Llanes. Alférez Mayor: Diego de la Torre y Hechavarría Fiel Ejecutor: José de la Peña y Hechavarría. Alguacil Mayor: Rodrigo José González de Rivera y Ávila. Síndico Procurador: Salvador Bárgaza y Perdomo. Procurador General de Menores: Agustín de la Torre y Hechavarría. Depositario General: José de la Torre y Hechavarría. Regidores Llanos: José de la Torre Hechavarría; Juan de la Cruz y Moreno; Juan González de Rivera de Ávila et José Aguilera. Escribano Público: Lorenzo Castellanos y Cisneros. Teniente Gobernador: José A. de Silva y Ramírez Arellano, plus tard fondateur de la Ville de Guisa en 1766 et, de ce fait, Marquis de Guisa, par Décret Royal du 15 mai 1774.

Gouvernement de la Ville en 1868 avant la première guerre d'indépendance[modifier | modifier le code]

Tenencia de Gobierno: Juan Huerta y Sostre Alcalde mayor: Gerónimo Suárez Ponte Teniente Alcalde Mayor: José Manuel Betancourt y de la Torre Promotor Fiscal del Juzgado: José Valdés y Cienfuegos. Alcalde Municipal: Belisario Álvarez y Céspedes. Tenientes Alcaldes: Manuel Tamayo y Fajardo et Gregorio Fernández de la Vega. Regidores: Manuel Guerra Almaguer, Manuel Nates y Bolívar, Manuel Fernández Vázquez, Domingo Nogales y Escudero, Manuel de Ávila y Delmonte, Antonio Leal de la Rosa, Francisco Frexes y Ferrer, Manuel Suartez Argudín, Miguel Aguilera y Álvarez et Alejo Torres y Matanzas. Síndico Procurador General: Sixto Durán y Angulo. Secretario: Gabriel Aguilera. Mayordomo Administrador de Fondos Municipales: José Ramón Manduley del Río.

Quartiers[modifier | modifier le code]

La ville d'Holguin est divisée en plusieurs quartiers : Aguarás, Aguas Claras, Alcalá, Arroyo Blanco del Sur, Báguanos, Cabezuelas, Cacocún, Calderón, Camazán, Cauto del Cristo, Corralillo, Cruces de Purnio, Damián, Floro Pérez,Gibara, Guabasiabo, Guayabal, Guirabo, Haticos del Purial, La Aguada, La Cuaba, La Palma, La Rioja, Las Calabazas, Managuaco, Melones, Norte, Omaja, Purnio, San Agustín, San Andrés, San Francisco, San Juan, San Lorenzo, Santa Rita, Sur, Tacámara, Tasajeras, Uñas, Uñitas, Velasco, Yareyal et Yayal.

On retrouve également à Holguin l'université Oscar Lucero Moya.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]