Herbert III de Vermandois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Herbert III de Vermandois, né vers 954, mort entre 993 et 1002, fut comte de Vermandois de 987 à sa mort. Il était fils d'Albert Ier, comte de Vermandois, et de Gerberge de Lotharingie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Deux chartes de l'abbaye de Montierender (968 et 980) attribuent à Herbert III de Vermandois, alors comte de Château-Thierry, de Vitry et abbé laïc de l’abbaye Saint-Médard de Soissons, le titre de « comte des Francs ». Ce titre peut être comparé à celui de duc des Francs que portaient les Robertiens et qui faisaient d'eux les seconds dans le royaume après le roi des Francs. Porter le titre de « comte des Francs », c'est revendiquer d'être le premier des comtes du roi franc[1] et la troisième place dans le royaume, après le roi et le duc des Francs.

Une charte du roi Lothaire le qualifie de « comte du palais »[2]. Ce titre est à rapprocher de celui de comte palatin que porteront après lui les comtes de Blois et Champagne»[3], héritiers des Herbertiens.

En 990, il fonda avec sa femme Hermengarde, le Chapitre de la Collégiale de Saint-Florent à Roye, sous le titre de Saint Georges pour 25 chanoines.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Il avait épousé avant 987 Ermengarde. Cette Ermengarde passe pour être la fille du comte Renard de Bar-sur-Seine et se serait ensuite remarié à Miles IV, comte de Tonnerre. Si cette hypothèse était confirmé, le décès d'Herbert doit être antérieur à 998, date de la dernière mention de Miles.

Herbert et Ermengarde avaient eu :

  • Albert II († v. 1016), comte de Vermandois
  • Eudes (v. 1000 † v. 1045), comte de Vermandois

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sassier 1995, p. 153-154
  2. Laurent Theis, L'Héritage des Charles, Seuil, Paris, 1990, p. 181.
  3. Sassier 1995, p. 154

Source[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.