Halvard Olsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Halvard Olsen

alt=Description de l'image Halvard Olsen.jpg.
Naissance 23 janvier 1886
Kvæfjord, Norvège
Décès 5 septembre 1966 (à 80 ans)

Halvard Olsen, né 23 janvier 1886 à Kvæfjord et mort le 5 août 1966, est un politicien norvégien, membre du parti communiste[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Kvæfjord dans le nord de la Norvège, Olsen part vivre à Trondheim, où il est membre du Fagopposisjonen av 1911 (no). En 1918, il devient secrétaire de la Norsk Jern- og Metallarbeiderforbund (no), puis en est président entre 1919 et 1925. Il a été vice-président du Parti communiste norvégien (Norges Kommunistlik Parti) et premier titulaire de ce poste. Il est l'un des fondateurs du parti[1].

Il a été par ailleurs président de la Landsorganisasjonen i Norge de 1925 à 1934[2]. Il s'agit alors d'une des périodes les plus turbulentes de l'histoire de cette organisation. Il démissionne suite à un vote de confiance lors d'un congrès de la Landorganisasjonen. Après l'invasion allemande en 1940 , Halvard Olsen rejoint à noveau le Fagopposisjonen et devient petit à petit collaborateur avec les occupants et le Nasjonal Samling (Union Nationale). Entre 1943 et 1945, il est consultant à la Landsorganisasjonen, alors contrôlée par le Nasjonal Samling[2],[1].

En 1946, Olsen est condamné à sept ans de travaux forcés ; il est libéré en 1950[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]