Hôtel Fort Garry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtel Fort Garry
Hôtel Fort Garry (2009)
Hôtel Fort Garry (2009)
Localisation
Localisation 222, avenue Broadway
Winnipeg (Manitoba)
Canada
Coordonnées
géographiques
49° 53′ 16″ N 97° 08′ 12″ O / 49.887778, -97.13666749° 53′ 16″ Nord 97° 08′ 12″ Ouest / 49.887778, -97.136667  
Date d'ouverture 1913
Compagnies
Style Style château (en)
Protection Lieu historique national (1981)
Structure du patrimoine de Winnipeg (1980)
Site du patrimoine provincial (1990)

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Hôtel Fort Garry

Géolocalisation sur la carte : Manitoba

(Voir situation sur carte : Manitoba)
Hôtel Fort Garry

L'Hôtel Fort Garry est un hôtel situé à Winnipeg, au Canada. L'établissement est de type château canadien et a été construit entre 1911 et 1913 par la Grand Trunk Pacific Railway (en). Haut d'une dizaine d'étages, il était la plus haute structure de la ville à son inauguration. Il comprend 330 chambres, 2 restaurants au rez-de-chaussée, un bar, un café et une salle de bal et de banquet au septième étage[1].

L'hôtel, surnommé La Grande Dame dans les années 1920 et 1930, devient l'un des plus prestigieux du Manitoba[2]. Il est vendu pour 2,4 millions de dollars canadiens en juin 1979 à une riche famille de Winnipeg.

En 1981, l'hôtel est désigné comme un lieu historique national du Canada[3].

Le 26 janvier 1987, il est fermé. Il est racheté par Raymond Malenfant la même année. Ce dernier commence à le rénover en 1988 en y investissant 10 millions de dollars[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chapleau 2004, p. 67-70
  2. Chapleau 2004, p. 70-71
  3. (en)« Fort Garry Hotel », Répertoire des lieux patrimoniaux du Canada,‎ 20 mai 2012
  4. Chapleau 2004, p. 98

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleAndré Chapleau, Raymond Malenfant - Le courage de continuer, Trait d'Union,‎ 2004, 221 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]