Guarani-Kaiowá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guarani-Kaiowá est un groupe indigène du Brésil[1]. Il y a plus de 60 000 Guarani-Kaiowá[1]. La minorité d'entre eux vivent au Paraguay et en Argentine[2]. Ils font partie des Guaraní et parlent la langue Guarani. Les Guarani-Kaiowá ont fait l'objet de manœuvres d'intimidation et d'expulsions violentes[1]. Des communautés guarani-kaiowás sont contraintes à vivre au bord des autoroutes[1]. Des communautés du groupe sont menacées par les agents de sécurité engagés [1] En 2003, le chef Marcos Verón, a été tué ayant dirigé un groupe, qui avait récupéré le terrain maintenant occupé par un ranch[3].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]