Gringet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gringet B
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Floraison
Véraison À compléter
Maturité Tardive
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Taille et mode
de conduite
À ccompléter
Productivité Moyenne, comprise entre 67 et 78 hl/ha pour l'Ayze mousseux
Exigences culturales
Pédologique Éboulis
Potentiel œnologique
Aromatique Floraux

Le Gringet B[1] est un cépage cultivé en France. Il est endémique du Vignoble de Savoie.

Origine[modifier | modifier le code]

Régulièrement assimilé à une variante du savagnin jaune ou d'une autre variété de la famille des Traminers, les origines de ce cépages sont encore méconnues et les différents tests ADN visant à identifier des liens de parenté avec d'autres cépages ont montré une parenté avec l'altesse[2],[3].

Il est essentiellement cultivé dans la vallée de l'Arve et plus précisément dans le vignoble d'Ayze (AOC). Seule cette appellation exploite ce cépage sur une superficie qui ne représente qu'une vingtaine d'hectares. (30 hectares en 1994[4])

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

Les jeunes feuilles sont vertes.
Les feuilles adultes sont entières ou légèrement trilobées, le sinus pétiolaire est presque fermé ou fermé. Le limbe est plan et bordé de dents courtes ou moyennes et droites ou convexes.
Les grappes sont grosses et les baies petites de forme arrondie[4].

Aptitudes[modifier | modifier le code]

Culturales[modifier | modifier le code]

Le Gringet est moyennement fertile et son port retombant nécessite un palissage et une taille courte ou en guyot simple. Assez exigeant quant au sol et au site, il apprécie les éboulis. Maturité moyenne (deux semaines après le chasselas).

Sensibilité aux maladies[modifier | modifier le code]

Le gringet craint l'érinose, l'oïdium et plus encore le mildiou.

Technologiques[modifier | modifier le code]

Ce cépage donne le plus souvent des vins effervescents. Les arômes sont légers, marqués par des senteurs florales[4].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Code d'identification des cépages préconisé par le World Information and Early Warning System » (consulté le 18 septembre 2010)
  2. « Le gringet B, un quasi-monopole savoyard de Dominique Belluard, vigneron d'Ayze » (consulté le 6 décembre 2010)
  3. « Cépages de Savoie » (consulté le 6 décembre 2010)
  4. a, b et c ENTAV, INRA, ENSAM, ONIVINS, Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, Ministère de l'Agriculture et de la pêche,‎ 1994, 355 p. (ISBN 2950968201), p. 146

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]