Greylisting

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le greylisting (le mot anglais signifie : inscription sur liste grise) est une technique anti-spam très simple qui consiste à rejeter temporairement un message électronique, par émission d’un code de refus temporaire au serveur informatique émetteur (MTA). Dans la majorité des cas, les serveurs émetteurs réexpédient le courriel après quelques minutes. La plupart des serveurs émettant des spams ne prennent pas cette peine. Au surplus, s'ils le font, cela aura laissé le temps aux logiciels piégeurs de spam de les inscrire sur des listes noires de spammeurs.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Pour chaque courriel reçu, on crée un triplet identifié par l’adresse IP du serveur émetteur, l’adresse courriel de l’expéditeur et l’adresse courriel du destinataire.

Si le triplet n'est pas sur la liste de confiance (liste blanche), le serveur de messagerie renvoie un code 4xx (refus temporaire) au serveur SMTP distant. Si ce serveur est un véritable serveur SMTP, le courriel sera réexpédié ultérieurement. Si le triplet réapparaît après un certain temps (paramétrable, prévoir entre 15 minutes et une demi-heure) le message est accepté et le triplet ajouté à une liste de confiance.

Dans le cas où le courriel est réexpédié avant ce délai, il est à nouveau temporairement refusé. Après un certain délai (4 ou 5 heures), les triplets de la "greylist" sont supprimés. De plus, une réinitialisation des listes de confiance est recommandée périodiquement (entre 1 semaine et 1 mois).

Conséquences pratiques[modifier | modifier le code]

Le courriel émis par un nouveau correspondant est bloqué "un certain temps", dépendant du paramétrage du logiciel de l’émetteur du courriel (très exactement du MTA).

Le renvoi du courriel quelques minutes après peut accélérer la livraison, en contournant un MTA particulièrement flegmatique.

Dans certains cas, le MTA peut incorrectement interpréter le code d'erreur (4XX) comme étant un code d'erreur final (5XX) et ne pas renvoyer le courriel.

Implémentation[modifier | modifier le code]

Il est implémenté sur les serveurs de messagerie les plus courants[1].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Liste des serveurs implantant le greylisting

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]