The Spamhaus Project

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Spamhaus Project est une organisation internationale non gouvernementale située à Londres et à Genève, et fondée par Steve Linford (en) en 1998, dont l'objet est de traquer les polluposteurs (spameurs) et les activités relatives aux spams.

Son nom est inspiré du jargon spamhaus, mot pseudo-allemand inventé par Linford pour désigner les fournisseurs d'accès Internet (FAI) ou autres sociétés qui émettent des courriels indésirables ou en facilitent la diffusion.

Son objectif est de fournir une protection en temps réel contre le pourriel aux réseaux opérant sur Internet et de travailler en coopération avec les autorités en charge de la répression contre le crime organisé pour identifier et engager des poursuites envers les bandes de polluposteurs et de logiciels malveillants dans le monde entier. Spamhaus s’engage aussi dans l’orientation des pouvoirs publics pour la mise en place d’une réglementation efficace contre le pollupostage.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Spamhaus gère et fournit un accès à des bases de données d’adresses IP référencées comme génératrices de spam ou de diffusion de logiciels malveillants de manière à ce qu’elles soient bloquées par les administrateurs de sites Web. 4 motifs de blocages peuvent alimenter les bases de données :

  1. Le pollupostage (SBL) ;
  2. Le piratage informatique (XBL) ;
  3. Le routage malveillant (PBL) ;
  4. Les domaines suspects (DBL) depuis mars 2010 ;
  5. La liste blanche (SWL) depuis octobre 2010.

Cette dernière liste d’adresses IP (dites de confiance) permet de discriminer les adresses en 3 groupes : approuvées, suspectes et inconnues.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]