Grève du textile à Lawrence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miliciens entourant un groupe de grévistes.

La grève du textile de Lawrence, également connue sous le nom de grève du pain et des roses (Bread and Roses strike en anglais), est une grève effectuée en 1912 à Lawrence (Massachusetts) par des travailleurs immigrants rattachés aux Industrial Workers of the World (IWW).

La grève s'est déclenchée en janvier lorsqu'un propriétaire a décidé de diminuer les salaires de ses travailleurs au moment de l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi réduisant la longueur de la semaine de travail. La grève se répand rapidement à travers la ville, réunissant environ 20 000 ouvriers en une semaine. D'une durée d'environ deux mois, elle fait mentir les syndicats conservateurs de l'American Federation of Labor affirmant que les immigrants, principalement composés de femmes et de groupes ethniques, ne pouvaient pas s'organiser.

Histoire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]