Gervase Markham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Markham (homonymie).

Gervase (ou Jervis) Markham (vers 1568 - 3 février 1637) est un poète et écrivain anglais, connu pour son travail The English Huswife, Containing the Inward and Outward Virtues Which Ought to Be in a Complete Woman, publié pour la première fois à Londres en 1623.

Biographie sommaire[modifier | modifier le code]

Markham, fils benjamin de Sir Robert Markham de Cotham (Nottinghamshire), fut d'abord mercenaire lors de la campagne des Flandres, puis capitaine dans le régiment de Robert Devereux, 2e comte d'Essex, en Irlande. Outre la maîtrise du latin et de plusieurs langues vivantes, il jouissait d'une connaissance approfondie des bois et de l’agriculture. C'était enfin un connaisseur en matière de chevaux, et l'on dit qu'il fut le premier à faire venir des purs-sangs arabes en Angleterre.

Les détails de sa vie sont très mal connus. La bagarre meurtrière entre un certain « Gervase Markham » et Sir John Holles relatée dans la Biographia Britannica (1747–1766) peut faire référence au présent personnage, mais l'un de ses descendants, Clements R. Markham, signale dans le Dictionary of National Biography qu'il y a dans l'église de Laneham l'épitaphe d'un contemporain du même nom ; or Gervase Markham a été inhumé le 3 février 1637 dans l'église St Giles's de Cripplegate, à Londres.

Bibliographie[modifier | modifier le code]