Friedrich Kasiski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Major Friedrich Wilhelm Kasiski (29 novembre 180522 mai 1881) était un officier d'infanterie prussien, cryptologue et archéologue. Kasiski est né à Schlochau, Prusse (maintenant Człuchów, Pologne).

De 1860 à 1868, il est commandant du bataillon de la Garde Nationale. Il est plus connu pour avoir inventé le test qui porte son nom et permet de casser le chiffrement de Vigenère.

Cryptographie[modifier | modifier le code]

En 1863, Kasiski publie un livre en allemand de 95 pages sur la cryptologie, Die Geheimschriften und die Dechiffrierkunst (l'écriture secrète et l'art du déchiffrement). Ce fut le premier ouvrage consacré à la cryptanalyse de chiffrements polyalphabétiques dont le chiffrement de Vigenère. La méthode décrite par Kasiski pour casser une substitution basée sur Vigenère consiste à analyser les écarts entre des séquences redondantes dans le texte chiffré. Une telle analyse, le test de Kasiski, permet d'obtenir des informations sur la longueur de la clé. On soupçonne Charles Babbage d'avoir eu connaissance d'une méthode similaire qu'il n'aurait pas publiée.

L'importance de cette découverte ne fut pas reconnue à cette époque et Kasiski s'intéressa à l'archéologie en lieu et place des mathématiques. Il passa le reste de sa vie à Neustettin (Szczecinek). Le 22 mai 1881, Kasiski décède sans vraiment avoir pris conscience de l'impact de son travail sur la cryptologie moderne.

Liens externes[modifier | modifier le code]