Pavage en moulin à vent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fractale pinwheel)
Aller à : navigation, rechercher

Le pavage en moulin à vent (en anglais : pinwheel tiling) est un exemple de pavage fractal.

Pavage en moulin à vent
Pavage en moulin à vent

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pavages apériodiques.

Les pavages Pinwheel sont des pavages apériodiques définis par Charles Radin (en) et basés sur une construction faite par John Conway. Il est le premier connu à avoir trouvé des pavages non périodiques ayant chacun la propriété d’apparaître dans un nombre infini d'orientations.

Usages[modifier | modifier le code]

En architecture :

Federation Square

La Federation Square, un complexe de bâtiments à Melbourne, est basée sur le pavage Pinwheel. Dans le projet, le modèle du pavage est utilisé pour créer la sous-structure d'encadrement pour les façades ce qui permet que les façades soient fabriquées en dehors du site, dans une usine, puis qu'elles soient érigées pour former les façades. Le système de pavage Pinwheel était fondé sur un triangle composé en zinc, zinc perforé, grès ou en verre (connu comme une tuile), qui rejoint 4 autres tuiles semblables sur un cadre en aluminium, pour former un "panel". Cinq panneaux ont été fixés à un châssis en acier galvanisé, formant un "méga-panel", qui a été ensuite hissé sur des cadres de support pour la façade. Le positionnement par rotation des carreaux sur les façades donne aux façades un style aléatoire et incertain d'une composition de qualité, même si son processus de construction est basé sur de la préfabrication et de la répétition.

Construction[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Soit T le triangle droit de coté 1, 2 et d'hypoténuse √5. Conway a compris que T peut être divisé en 5 copies isométriques de son image par une homothétie de coefficient 1/√5 à l'aide de mises à l'échelle, de translations et de rotations adéquates. Cette opération peut être répétée pour obtenir une suite infinie de triangles tous copies isométriques de T. L'union de tous ces triangles donne un pavage constitué par des copies isométriques de T. Dans ce pavage, des copies isométriques apparaissent dans une infinité d’orientations (cela est dû aux angles arctan (1/2) et arctan(2) de T, tous deux non commensurables avec π). En dépit de cela, tous les sommets ont des coordonnées rationnelles.

Étapes (avec une faute d'orthographe à Animation)

Le triangle T en position initiale est appelé triangle standard quand ses côtés ont pour coordonnées (-0.5 ; -0.5), (0.5 ; -0.5) et (-0.5 ; 1.5). Si on multiplie ce triangle standard par la matrice Mp=(2 1|-1 2), il peut être divisé en 5 triangles Pinwheel de la taille initiale. Ceci est appelé "la règle agrandir et subdiviser", ou encore, "la règle de substitution Pinwheel".

Pseudo-code[modifier | modifier le code]

En construction

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pinwheel tiling » (voir la liste des auteurs)